Minority Report – Un logiciel d’IA capable de repérer les voleurs avant qu’ils ne volent


Une startup technologique japonaise affirme avoir développé un logiciel d’intelligence artificielle qui analyse les images des caméras de surveillance afin de détecter les comportements suspects et de prévenir les vols à l’étalage avant qu’ils ne se produisent réellement.

En 2002, lorsque le film Minority Report, mettant en vedette Tom Cruise, est sorti, le concept de prévenir un crime futur avant que l’auteur ne fasse quoi que ce soit de suspect n’était rien de plus qu’une idée de science-fiction cool, mais grâce aux progrès rapides de l’intelligence artificielle, nous avons déjà une version précoce de la technologie exposée dans ce film. VaakEye, un logiciel d’IA développé par la startup japonaise Vaak, peut prétendument détecter le vol à l’étalage avant qu’il ne se produise en analysant les images des caméras de surveillance pour détecter les mouvements et comportements suspects des personnes prises dans le champ visuel de la caméra. Si l’algorithme décide qu’il y a une probabilité assez élevée qu’une personne vole à l’étalage, il envoie une alerte via une application pour smartphone afin de prévenir le crime.

VaakEye a fait la une des journaux pour la première fois en décembre 2018 lorsqu’il a repris ses activités de vol à l’étalage non détectées dans un magasin de Yokohama. Le suspect, un homme de 80 ans, a été appréhendé quelques jours plus tard après avoir volé un chapeau. Aujourd’hui, Vaak teste actuellement son logiciel dans quelques dizaines de magasins dans la région de Tokyo, mais prévoit de l’installer dans 100 000 magasins au Japon dans les trois prochaines années.

“Je me suis dit : ‘Ah, enfin !'” Se souvient le fondateur de Vaak, Ryo Tanaka, de la première fois où VaakEye a aidé à détecter des intentions de vol à l’étalage. “Nous avons fait un pas important vers une société où le crime peut être évité avec l’IA.”

VaakEye est basé sur un algorithme complexe qui exploite l’apprentissage en profondeur à partir de plus de 100 000 heures d’images de surveillance et analyse plus de 100 facteurs différents, allant du visage, des vêtements, des mouvements, du comportement général d’une personne aux macrodonnées comme l’incidence de la criminalité dans la zone où le magasin est situé ou les conditions climatiques actuelles.

Ce nouveau logiciel de prévention du vol à l’étalage aurait permis de détecter au moins 7 voleurs à l’étalage lors des tests effectués en date du 12 décembre de l’année dernière, et est crédité d’avoir réduit les cas de vol à l’étalage de 75%, selon IT Media. Cependant, VaakEye n’a pas pour but d’aider la police à arrêter les voleurs à l’étalage après qu’ils ont commis le crime, mais plutôt d’aider les propriétaires d’entreprise à empêcher que le crime soit commis. Théoriquement, le personnel du magasin peut approcher les sujets suspects après avoir reçu une alerte du logiciel et leur demander s’ils ont besoin d’aide. Cela devrait décourager les voleurs à l’étalage présumés d’aller de l’avant avec leurs plans.

Bien que Vaak se concentre actuellement sur la prévention du vol à l’étalage, l’entreprise prévoit également d’améliorer la fonctionnalité du logiciel. Tanaka, 30 ans, a déclaré à Bloomberg qu’il pourrait également être utilisé pour analyser la façon dont les consommateurs interagissent avec divers produits, aidant ainsi les entreprises à mieux exposer leurs produits, ainsi que dans les espaces publics et les quais des trains pour détecter les comportements suspects et prévenir les tentatives de suicide.

“Nous sommes encore en train de découvrir tout le potentiel du marché”, a déclaré M. Tanaka. “Nous voulons continuer à élargir le champ d’action de l’entreprise.”

Lire aussi : Le Royaume-Uni pourrait bientôt dévoiler une IA capable de prévoir les crimes

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *