Découverte du sous-marin USS Grayback de la Seconde Guerre mondiale transportant 80 hommes, 75 ans après sa disparition


Un jour après la Journée des anciens combattants, un mystère s’est dissipé : la découverte du USS Grayback (SS-208), un sous-marin de la Seconde Guerre mondiale qui a disparu en 1944 avec 80 membres d’équipage à son bord.

Une vidéo partagée sur YouTube par Lost 52 Project, une organisation vouée à la localisation des sous-marins américains perdus pendant la Seconde Guerre mondiale, a annoncé la découverte du sous-marin de la classe Tambor, du nom d’un poisson trouvé dans les Grands Lacs d’Amérique. C’est le premier à être découvert au large des côtes du Japon et il est situé à 435 mètres de profondeur à environ 92 kilomètres au sud d’Okinawa, au Japon.

L’USS Grayback a connu une carrière militaire couronnée de succès, coulant plus d’une douzaine de navires japonais au cours de ses trois années de service. Le sous-marin a été mis à l’eau pour la première fois le 31 janvier 1941 et devait ensuite servir neuf patrouilles de combat. Le sous-marin de 94 mètres quitta Pearl Harbor pour sa dixième patrouille de combat en janvier 1944 et fut porté disparu par la Marine après son retour à la fin mars. Selon les archives officielles japonaises, le Grayback “a explosé et coulé immédiatement” après avoir été touché par une bombe de 227 kilogrammes larguée par un Nakajima B5-N Carrier, selon le Naval History and Heritage Command.

Les chercheurs ont déployé un véhicule sous-marin autonome pour enregistrer les données sonar du fond marin et les analyser à bord du navire-mère. Lost 52 Project

Mais c’est précisément là que le mystère a commencé. Après la guerre, la Marine s’est efforcée de reconstituer l’histoire de la disparition de 52 de ses sous-marins en utilisant les registres de guerre japonais qui contenaient l’emplacement approximatif des navires, rapporte le New York Times. On pensait que le navire avait coulé à 160 kilomètres à l’est-sud-est d’Okinawa, mais les coordonnées de latitude et de longitude étaient décalées d’un chiffre en raison d’une erreur de traduction. Une analyse des enregistrements radio de l’année dernière a permis aux chercheurs de trouver les bonnes coordonnées et de poursuivre une mission exploratoire en juin.

L’explorateur Tim Taylor et son équipage ont utilisé un véhicule sous-marin autonome (AUV) pour plonger à quelques centaines de pieds au-dessus du fond de l’océan tout en enregistrant des données sonar par intervalles de 24 heures. Lorsque l’AUV est revenu sur le navire, les chercheurs ont téléchargé et analysé les données recueillies pendant la plongée. Ce n’est qu’au “dernier trimestre” de la dernière ligne de levé que les explorateurs ont vu deux anomalies au fond de l’océan, après quoi ils ont déployé un véhicule télécommandé (ROV) qui est dirigé depuis le navire et équipé de vidéo en temps réel, ce qui a permis de découvrir le Grayback en quelques heures seulement.

Le navire a été retrouvé à une profondeur de 435 mètres. Lost 52 Project

La vidéo montre le navire en décomposition qui se repose le long des sédiments alors que diverses espèces de poissons nagent le long de ses ponts et à travers ses halles. Le canon de pont du sous-marin repose à plus de 100 mètres de distance.

Au cours de sa carrière militaire couronnée de succès, la Grayback a reçu deux mentions élogieuses d’unité de la Marine et huit étoiles de combat pour son service. Un service commémoratif spécial a été organisé pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans la bataille.

Une plaque placée sur le navire est visible 75 ans plus tard. Lost 52 Project

Un service commémoratif spécial a été organisé pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans la bataille. Lost 52 Project

Lire aussi : Un sous-marin disparu en mer il y a 80 ans a été découvert dans l’océan Pacifique

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *