Une mystérieuse créature momifiée trouvée dans un tombeau égyptien antique


Un mystérieux animal momifié a été découvert sur le site archéologique de Saqqarah, où se trouve la célèbre pyramide à degrés. Le genre de l’animal reste inconnu et les experts s’appuieront sur les tests ADN pour découvrir son espèce.

Une découverte rare et assez inhabituelle a été faite au pays des pharaons. Les fouilles archéologiques ont révélé une étrange créature momifiée, ressemblant à un chat massif à la nécropole de Saqqarah, où se trouve la célèbre pyramide à degrés de Djéser, la première pyramide jamais construite en Égypte.

Le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes a fait l’annonce de la découverte sur sa page Facebook officielle, disant que la créature massive récemment déterrée sera soumise à une analyse plus approfondie afin de bien comprendre à quoi exactement les experts ont affaire.

Bien que les experts ne soient pas encore certains du type d’animal qui a été momifié il y a des milliers d’années par les anciens Égyptiens, ils affirment qu’il pourrait s’agir d’un lion ou d’une lionne, ce qui serait une découverte sensationnelle étant donné que trouver des lions momifiés est extrêmement rare en Égypte.

Dans l’Égypte ancienne, les chats étaient extrêmement vénérés et soignés. En fait, l’ancienne déesse égyptienne adorait une sorte de déesse féline appelée Bastet, souvent présentée comme étant moitié féline, moitié femme.

Le meilleur exemple en est peut-être la statue du Grand Sphinx à Gizeh. La statue monolithique massive est considérée comme la plus grande statue d’une seule pierre à la surface de la planète, et il est généralement admis qu’elle représente une créature mi-humaine mi- féline.

Une large vue panoramique du Grand Sphinx avec la Grande Pyramide de Khéops en arrière-plan.

Le Grand Sphinx est la plus ancienne sculpture monumentale connue en Égypte et on pense généralement qu’elle a été créée par les anciens Égyptiens pendant l’Ancien Empire lorsque le pharaon Khéphren régnait sur le pays d’Égypte.

Bien que la créature momifiée récemment déterrée à Saqqarah ne soit pas une créature mystique, ni un sphinx, en raison de l’état de conservation de l’animal, les chercheurs devront se fier aux tests ADN pour confirmer son genre.

Les fouilles archéologiques en Égypte ont souvent révélé des chats momifiés, et le tout premier squelette d’un lion aurait été découvert en 2004, confirmant le statut sacré des félins dans l’Égypte ancienne.

La découverte récente de la “créature mystérieuse” – qui est très probablement un lion – marque une autre étape importante pour faire connaître au monde les beautés de l’Égypte ancienne. Les archéologues s’appuieront sur cette découverte et poursuivront leurs fouilles.

L’animal momifié sera bientôt soumis à d’autres tests afin de confirmer s’il s’agit ou non d’un félin.

Le site archéologique où la découverte a été faite, Saqqarah, est l’un des sites anciens les plus fascinants de toute l’Égypte.

Non seulement il abrite la première pyramide de l’Égypte ancienne, mais il abrite également un vaste monde souterrain d’environ 5,7 kilomètres de long, créé il y a plus de 4 700 ans sous ce qui allait devenir la pyramide à degrés de Djéser.

En novembre de l’année dernière, une mission archéologique à Saqqarah a révélé des douzaines de chats momifiés dans une tombe vieille de 4 500 ans. En plus des chats momifiés, les archéologues ont récupéré jusqu’à cent statues en bois doré, dont une statue en bronze de la déesse Bastet.

Lire aussi : 5 Mystères archéologiques déconcertants de l’Égypte ancienne

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *