Une brasserie viking de 1000 ans découverte en Écosse


Des archéologues écossais ont fait une découverte étonnante sur les îles Orcades au début de l’année lorsqu’ils ont découvert une ancienne brasserie viking sur la côte.

brasserie-viking-écosse

Au IXe siècle, les Vikings naviguaient vers l’Écosse pour y faire des raids et y construire des colonies, apportant avec eux leur culture nordique.

C’est la raison pour laquelle de nombreuses brasseries ont été découvertes autour des Orcades, dont l’une a été découverte par une équipe de l’University of the Highlands and Islands Archaeology Institute à Skaill Farmstead dans Westness, à l’ouest de Rousay.

Le mot “skaill” lui-même est un mot scandinave qui signifie “salle”, il n’est donc pas surprenant que l’équipe ait déterré des artefacts et des structures vikings, mais une brasserie est le joyau de la couronne d’une telle excavation.

Excavation de la brasserie viking.

Selon l’Institut UHI :

D’importants murs de pierre d’un mètre de large ont été trouvés à 5,5 mètres les uns des autres, avec des éléments intérieurs tels que des bancs de pierre le long des deux côtés. Le bâtiment semble mesurer plus de 13 m de long. La salle est orientée vers la mer. Les trouvailles ont inclus de la stéatite (pierre ollaire des Shetland), de la poterie et une broche en os. Le fragment d’un peigne osseux scandinave a également été trouvé.

Fragment de peigne viking trouvé près du site de la brasserie en Écosse.

Une broche découverte près de la brasserie.

De plus, l’équipe a trouvé un signe important de l’activité humaine connu sous le nom de middens, qui sont essentiellement de vieux dépotoirs contenant des os et des coquillages d’animaux qui nous indiquent ce que les gens comme les Vikings mangeaient.

“Nous avons récupéré des millénaires de middens, ce qui nous donnera une occasion unique d’examiner l’évolution des traditions alimentaires, des pratiques agricoles et des pratiques de pêche depuis la période scandinave jusqu’au XIXe siècle”, a déclaré Ingrid Mainland, co-directrice du projet.

En fait, il est possible que le légendaire héros viking Earl Sigurd ait lui-même réservé quelques verres dans la salle.

Westness est mentionné dans la Saga des Orcadiens comme la patrie de Sigurd, un puissant chef de clan, de sorte qu’il a toujours été probable qu’une colonie nordique se trouvait quelque part à Skaill. Des structures antérieures ont été découvertes sous la ferme actuelle au cours des saisons précédentes, et cette saison, on a exploré davantage les phases nordiques du site.

Représentation de Earl Sigurd, un héros viking qui s’est installé dans l’une des nombreuses sagas scandinaves des Orcades.

“La bonne nouvelle cette saison, c’est que nous avons maintenant trouvé la salle à Skaill, comme son nom l’indique”, a déclaré Dan Lee, codirecteur du projet à The Scotsman. “On ne sait jamais, mais peut-être qu’Earl Sigurd lui-même s’est assis sur l’un des bancs de pierre à l’intérieur du hall et a bu un verre de bière.”

Dans la Saga des Orcadiens, Earl Sigurd est associé à une bannière magique faite par sa mère sorcière. Elle a dit à son fils que la bannière “apportera la victoire à l’homme qui la portait avant, mais la mort à celui qui la porte maintenant”.

Vous vous demandez peut-être à quoi pouvait ressembler une brasserie viking complète. Après tout, la plupart de ce que nous trouvons ne sont que des ruines.

Partie excavée de la brasserie Viking.

Eh bien, vous avez de la chance, parce qu’il se trouve qu’une restauration a été construite sur le site d’un bar viking du 12ème siècle appartenant à Sweyn Asleifsson, un autre héros viking qui s’est installé dans le Orcades.

La maison Langskaill est construite comme une restauration sur ce site d’une brasserie viking du 12ème siècle.

Les îles Orcades d’Écosse sont riches en histoire viking et en sites archéologiques. À tel point qu’elle sont considérées comme “l’Égypte du Nord”. Mais on trouve des sites vikings partout en Europe et en Amérique du Nord. Des vaisseaux funéraires vikings sont découverts chaque année, ce qui permet de mieux comprendre leurs coutumes funéraires et leurs croyances dans l’au-delà.

Nous savons même que les immigrants faisaient partie de la société viking grâce aux études d’ADN et que les femmes étaient aussi des guerrières.

Cette nouvelle brasserie ne fera qu’enrichir nos connaissances sur les Vikings et pourrait servir de site touristique incroyable pour que le public puisse en profiter également. Mais pas autant que les Vikings.

Plus d’informations de l’Institut d’Archéologie UHI ci-dessous :

Lire aussi : Les scientifiques ont découvert un bateau-tombe viking rare

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *