Le bambou comme substitut à l’acier


Avant que nous ne commencions à utiliser l’acier pour renforcer les structures, le bambou restait l’élément central dans la construction des bâtiments.

Aujourd’hui encore, vous verrez l’utilisation du bambou dans la construction de maisons et d’autres structures dans les zones sous-développées.

Cependant, la plupart des gens ont une opinion biaisée sur le bambou. Les gens ont tendance à associer le bambou à des structures faibles. Cependant, ce n’est pas du tout le cas.

Comment le bambou surpasse l’acier ?

Oui, le bambou est plus fort que l’acier en ce qui concerne la résistance à la traction. L’acier a une résistance à la traction de 23.000 livres par pouce carré.

Mais le bambou surpasse l’acier avec une avance notable de 28 000 livres. Vous avez remarqué le mot résistance à la traction dans le mélange ?

C’est parce que lorsque nous considérons la résistance d’un matériau, il y a des variables à garder à l’esprit. La résistance à la traction peut être définie comme la résistance offerte par un objet à la rupture ou à la fissuration sous tension.

Et oui, le bambou est plus résistant que l’acier dans ce cas, car il a une structure moléculaire plus compacte que l’acier.

La merveilleuse nature du bambou

L’avantage du bambou est que nous pouvons utiliser toutes les parties de la plante pour une variété d’usages allant de la construction aux déodorants et aux médicaments.

Il existe plus de 490 espèces de bambou disponibles aux États-Unis et au Canada. Certaines espèces de bambou détiennent également le record de la plante à croissance la plus rapide.

Elle peut atteindre plus de 91 cm en une journée et peut atteindre sa pleine maturité en 3 à 5 ans, selon l’espèce.

Un fait inconnu sur les plantes de bambou est qu’elles libèrent 30 % plus d’oxygène dans l’atmosphère par rapport aux autres plantes, ce qui est une raison suffisante pour les cultiver alors que notre monde fait face à une pollution atmosphérique croissante et à l’appauvrissement de la couche d’ozone. La plante aide également à prévenir l’érosion du sol.

Les plantes de bambou sont utilisées dans une variété d’applications :

  • Son bois est utilisé dans la construction de bâtiments, de meubles, de cadres de bicyclettes, etc.
  • Les fibres de bambou sont respirantes et sont utilisées pour les vêtements en raison de leurs propriétés antibactériennes et thermiques
  • Le charbon de bambou est un excellent déodorant grâce à sa capacité d’absorption
  • Les parties du bambou sont utilisées dans les aliments et les médicaments
  • Le bambou donne aussi un meilleur goût à l’alcool

Ces plantes peuvent pousser n’importe où et n’ont pas besoin d’engrais pour leur croissance. Les feuilles tombées de la plante fournissent les nutriments essentiels nécessaires.

Le bambou comme alternative à l’acier

Le bambou est utilisé dans le domaine de la construction depuis longtemps, avant même que sa résistance à la traction ne soit connue. Les gens avaient l’habitude de construire des maisons, des meubles, des clôtures, etc. avec du bambou.

Nos chercheurs et ingénieurs modernes se réjouissent de remplacer l’acier par le bambou en raison de ses propriétés de traction.

L’utilisation de l’acier dans le béton est coûteuse, et la production de l’acier a beaucoup d’inconvénients comme les coûts élevés, la pollution atmosphérique et la dégradation de l’environnement. Le bambou, par contre, peut être produit à très faible coût et présente divers avantages pour l’environnement.

Cependant, nous ne pouvons pas utiliser le bambou pour remplacer directement l’acier car la résistance à la traction seule ne suffit pas, même si le bambou s’avère plus solide et plus rigide que d’autres matériaux de construction.

La plante est cependant sujette à l’attaque des insectes et peut se dégrader en présence d’eau. La durabilité à long terme et le retrait sont également des facteurs à prendre en compte.

Des recherches approfondies sont déjà en cours pour éliminer tous ces défauts et renforcer les propriétés existantes du bambou. Ces études se concentrent sur les propriétés mécaniques et physiques de la plante et sur la recherche des espèces les plus utiles.

  • L’École polytechnique fédérale de Zurich développe un composite de bambou appelé BambooTECH, qui, selon elle, peut remplacer l’acier grâce à sa résistance, sa grande polyvalence et sa durabilité.
  • Les scientifiques et les architectes du MIT ont constaté que le bois de bambou est plus dense et plus résistant que les bois tendres comme l’épinette, le sapin et le pin. Ils essaient d’exploiter les propriétés du bambou pour en faire un meilleur matériau de construction, qui pourra ensuite être utilisé pour construire des bâtiments plus résistants.

L’ingénierie utilisant le bambou : Ce que l’avenir nous réserve !

L’utilisation du bambou, aussi appelé “bois du pauvre”, dans le domaine de l’ingénierie est également très répandue. Les organisations environnementales font la promotion du bambou en raison de ses nombreuses et excellentes propriétés et de sa capacité d’émission d’oxygène.

Sa haute résistance à la traction, sa capacité à résister à la compression et sa propriété de flexion en font un matériau très prometteur dans le domaine de la construction. Les concepteurs considèrent le bambou comme une alternative au bois d’œuvre.

Les panneaux de bois de bambou offrent une esthétique et une finition naturelles. Les planchers, les armoires et les articles ménagers fabriqués en bambou sont plus durables et moins coûteux.

Lorsque les chercheurs ont tissé le bambou avec de l’époxy, ils ont obtenu un composite plus résistant que la fibre de carbone. Cela nous donne l’espoir qu’un jour, le bambou pourra être utilisé pour créer une alternative à la fibre de carbone.

Le plus grand de tous les avantages est qu’il est 100 fois moins cher que la fibre de carbone.

Le faible coût, la grande disponibilité et la résistance du bambou ont permis d’utiliser cette plante dans la construction d’abris et de grands projets de secours en cas de catastrophe.

En voici quelques exemples :

  • Maisons résistantes aux inondations au Vietnam
  • Logements pour les victimes du tremblement de terre au Népal
  • Logement temporaire en Thaïlande pour les réfugiés birmans

Outre son potentiel pour remplacer l’acier, les chercheurs pensent que le bambou peut également être utilisé pour remplacer les tuyaux en plastique utilisés dans la construction.

Conclusion

L’utilisation du bambou dans la construction, l’automobile et d’autres domaines potentiels peut éliminer le besoin de matériaux comme l’acier, le plastique, la fibre de carbone, etc. Ceci, à son tour, réduit l’émission de gaz à effet de serre en quantités énormes.

Le faible coût du bambou réduit le coût global de la construction et le rend abordable pour tous.

Un autre mérite important de la culture du bambou est qu’aucune partie de la plante n’est gaspillée. En tenant compte de ces faits, c’est une bonne idée de promouvoir la croissance et l’utilisation du bambou pour assurer un coût de la vie plus bas et un meilleur environnement pour nos générations futures.

Lire aussi : Sans aucune émission, ce haut fourneau peut vaporiser les déchets et les transformer en énergie propre

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *