Une prothèse de main formidable peut être contrôlée uniquement avec votre esprit


BrainCo a inventé la prothèse, ce qui lui a valu le prix Top Tech au CES 2020.

L’avenir des prothèses commence maintenant ! Une nouvelle prothèse de main contrôlée par IA a été créée, et elle utilise uniquement votre cerveau et les signaux musculaires pour se déplacer. Tout ce qui attend son envoi dans le monde est que la Food and Drug Administration (FDA) lui accorde son approbation.

Le cerveau derrière cette création est une société appelée BrainCo – une startup scientifique et d’EEG de pointe.

La prothèse de BrainCo leur a valu le prix Top Tech au CES 2020 ce mois-ci, ainsi que les meilleures inventions de 2019 du Time Magazine. Quelle façon de commencer la nouvelle décennie !

Comment cette prothèse de main apprend-elle à bouger ?

Avec plus de deux millions d’amputés rien qu’aux États-Unis, le besoin de prothèses est aigu. Jusqu’à présent, les amputés comptaient sur des crochets métalliques pour les mains ou sur des prothèses robotisées qui s’appuient sur des boutons physiques. Toutes ces prothèses ont une mobilité limitée.

La prothèse de BrainCo serrant une main, Source : Alison DeNisco Rayome/Twitter

Le bras et la prothèse de main de BrainCo sont beaucoup plus mobiles et ne nécessitent pas un kit lourd avec des boutons à profusion.

“Nous avons trouvé une nouvelle façon de comprendre les signaux électriques provenant du cerveau, allant dans le membre résiduel de l’amputé, et détectant l’intention de l’utilisateur”, a déclaré Max Newlon, Président de BrainCo USA, à CNET.

Alors, comment fonctionne-t-elle ?

BrainCo utilise une plateforme logicielle où l’utilisateur forme sa future prothèse à l’aide de signaux électriques. Ceux-ci permettent à la prothèse d’effectuer une série de mouvements et de déplacements, permettant à l’utilisateur d’effectuer des gestes particuliers tels que jouer du piano et écrire une calligraphie détaillée.

Newlon a expliqué que cela permet aux amputés de ne plus avoir à se fier à un nombre limité de mouvements préprogrammés, ils peuvent personnaliser la prothèse en fonction de leur propre corps.

La création de six gestes ne prend que cinq à dix minutes, et plus vous utilisez la prothèse, plus elle devient vivante, dit Newlon.

Si toutes les informations ci-dessus n’étaient pas suffisantes pour vous impressionner, alors peut-être que le coût le sera.

En général, les prothèses coûtent entre 40 000 $ et 60 000 $. Celles de BrainCo, par contre, coûteront entre 10 000 $ et 15 000 $. C’est une énorme économie d’argent et pour un meilleur produit.

La société prévoit lancer sa prothèse plus tard cette année aux États-Unis et créera également des prothèses plus petites pour les enfants.

Lire aussi : Un nouveau bras prothétique peut sentir, toucher et bouger avec vos pensées

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *