Le mystère de la façon dont le Nil a coulé pendant 30 millions d’années pourrait enfin être résolu


Le Nil est l’une des merveilles naturelles les plus impressionnantes du monde. Et c’est peut-être ainsi depuis un temps étonnamment long. De nouvelles recherches suggèrent qu’il apporte l’eau, l’irrigation et la vie depuis plus de 30 millions d’années.

Cette dernière étude apporte également une solution à un mystère de longue date sur le Nil : pourquoi il n’a pas changé de position et de cap au fil du temps, comme c’est généralement le cas pour des fleuves de cette taille et de ce patrimoine.

La nouvelle étude soutient qu’il existe une section du manteau terrestre ressemblant à une “bande transporteuse tournante” sous le Nil – une convection mantellique – ayant maintenu le fleuve en place et montre qu’il traverse la même région depuis des dizaines de millions d’années.

“L’une des grandes questions au sujet du Nil est de savoir quand il a pris naissance et pourquoi il a persisté si longtemps”, dit le géologue Claudio Faccenna, de l’Université du Texas à Austin. “Notre solution est en fait très excitante.”

L’hypothèse concurrente est que le Nil s’est formé pour la première fois il y a près de 6 millions d’années, lorsqu’un déplacement du bassin versant lié au rift est-africain s’est produit.

Bien que l’hypothèse des 30 millions d’années ne soit pas complètement nouvelle, cette dernière étude présente de nouvelles preuves, y compris une nouvelle modélisation géologique et l’appariement des roches volcaniques des hautes terres de l’Éthiopie avec le reste du delta du Nil.

Selon l’étude, les changements dans le manteau terrestre sont responsables de l’émergence des hautes terres éthiopiennes. Cette légère chute de 1,5 kilomètre d’altitude au moment où le Nil atteint la Méditerranée a maintenu le fleuve sur son cours pendant si longtemps.

Sans cette configuration géologique, le Nil se serait depuis longtemps déplacé vers l’ouest. Cela aurait bien sûr eu un effet profond sur l’histoire de la civilisation humaine également – à tel point que le Nil a été important en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

En plus d’apporter la preuve que le Nil coule dans sa direction actuelle depuis 30 millions d’années, la nouvelle étude fournit également de nouvelles informations sur la façon dont le mouvement du manteau profond sous la surface de la Terre peut affecter ce qui se passe sur le sol, et comment les rivières pourraient nous donner des indices sur ce qui se passe en dessous.

Aujourd’hui, les chercheurs veulent appliquer le même type d’analyse aux autres grands fleuves du monde, dont le Yangzi Jiang et le Congo. Mais pour l’instant, nous avons peut-être coché un mystère de plus autour du grand Nil.

“Malgré les multiples modifications à petite échelle que le drainage du Nil a dû subir au cours des 30 derniers millions d’années, le fleuve a existé sans interruption, reliant continuellement la houle topographique éthiopienne à la mer Méditerranée”, concluent les chercheurs dans leur article publié.

La recherche a été publiée dans Nature Geoscience.

Lire aussi : Les scientifiques ont peut-être enfin trouvé l’origine de cette grotte de cristal surréaliste

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *