Une femme de 74 ans a donné naissance à des jumelles


Une femme de 74 ans a donné naissance à des jumelles dans l’État d’Andhra Pradesh, au sud de l’Inde, ravivant plusieurs controverses autour des grossesses gériatriques.

jumeaux-74ans-Inde

Le médecin qui s’est occupé de l’accouchement, Sankkayala Uma Shankar, a déclaré vendredi au Washington Post que la mère, Mangayamma Yaramati, avait fourni un certificat de naissance indiquant qu’elle avait 74 ans, bien que certains médias aient rapporté qu’elle en avait 73.

Shankar, une spécialiste en fécondation in vitro (FIV), a effectué une césarienne jeudi et a dit au Washington Post que la mère et les bébés vont bien.

Yaramati et son mari de 82 ans, Sitarama Rajarao, ont déclaré qu’ils voulaient des enfants depuis des années et qu’ils avaient été stigmatisés dans leur village parce qu’ils n’avaient pas d’enfants, selon la BBC.

“Nous avons essayé de nombreuses fois et vu de nombreux médecins”, dit-elle. “C’est la période la plus heureuse de ma vie.”

Mangayamma Yaramati, après avoir donné naissance à des jumelles par césarienne. (B. Venugopalarao)

“La [grossesse] s’est déroulée en douceur. Il n’y a pas eu de complications”, a déclaré Shankar au Washington Post. “Elle n’avait que des problèmes respiratoires, mais on s’en est occupé.”

Les jumelles ont été conçues par fécondation in vitro. Parce que Yaramati avait connu la ménopause, l’ovule d’une donneuse a été fécondé avec le sperme de Rajarao avant qu’il ne soit implanté dans la nouvelle mère, ont déclaré les médecins au Hindustan Times.

Shannon Clark, professeure de médecine maternelle et fœtale à la faculté de médecine de l’Université du Texas à Galveston, a déclaré que l’accouchement de Yaramati est atypique mais pas surprenant étant donné la technologie existante en matière de procréation assistée.

La qualité et la quantité des ovules d’une femme se détériorent avec le temps, mais son utérus “n’est pas soumis aux mêmes contraintes d’âge”, explique Mme Clark. En se tournant vers les donneuses d’ovules, comme l’a fait Yaramati, les femmes peuvent porter des bébés à un âge avancé.

Sitarama Rajarao, 82 ans, est debout avec l’une des jumelles que sa femme a fait naître. (B. Venugopalarao)

Les médecins de Yaramati disent qu’à 74 ans, elle est la personne la plus âgée au monde à avoir accouché, bien que cela n’ait pas été immédiatement vérifiable. Il y a trois ans, une autre Indienne, Daljinder Kaur, a accouché au début des années 70.

Elle aurait 72 ans selon le Guardian, mais son âge n’était pas vérifiable non plus à l’époque. En 2007, une mère britannique de 59 ans a battu le record du monde pour avoir accouché après une grossesse naturelle, a rapporté The Telegraph.

Plusieurs éthiciens se sont inquiétés de la grossesse de Kaur en 2016, arguant à l’époque que l’accouchement à un âge aussi avancé est irresponsable. D’autres, dont le médecin de Kaur, ont fait valoir que l’accouchement est un “droit fondamental” qui ne devrait pas être refusé aux individus en raison de leur âge.

Dans un document de 2016, le Comité d’éthique de l’American Society for Reproductive Medicine décourageait les médecins de “fournir des ovocytes ou des embryons à des femmes de plus de 55 ans, même lorsqu’elles n’ont aucun problème médical sous-jacent”.

Le comité a fait état de préoccupations concernant la sécurité maternelle et fœtale, la longévité et “la nécessité d’un soutien psychosocial adéquat pour élever un enfant à l’âge adulte”.

Lire aussi : Des scientifiques découvrent une femme qui ne ressent aucune douleur ni anxiété

Sources : ScienceAlert, The Washington Post – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *