Cinq hommes ont décidé à l’unanimité de se tenir sous une bombe nucléaire qui explose


Cela peut sembler être l’idée la plus folle au monde, mais ces cinq hommes se sont vraiment portés volontaires pour se tenir juste sous l’explosion d’une véritable bombe nucléaire.

explosion-nucléaire

Le sixième homme, qui a tout filmé, n’était pas un volontaire, mais les autres se sont tous engagés volontairement pour l’escapade apparemment mortelle.

L’incident s’est produit le 19 juillet 1957. Cinq officiers de l’armée de l’air et le photographe se sont réunis sur une petite parcelle de désert à environ 100 kilomètres de Las Vegas, au Nevada.

Défilez vers le bas pour la vidéo

Ils avaient même une petite pancarte qui se lisait simplement “Ground Zero – Population 5”, placée dans le sol à côté d’eux.

Au-dessus, une paire de jets F-89 passe à vive allure. L’un d’eux lance un missile nucléaire, entièrement équipé d’une ogive atomique capable d’une destruction et d’une dévastation incroyables.

explosion-nucléaire

F-89 Scorpion

Les hommes au sol n’ont qu’à attendre et à regarder pendant qu’un compte à rebours commence. Puis, à environ 5 400 mètres au-dessus d’eux, la bombe explose.

L’un des hommes, portant des lunettes de soleil pour se protéger les yeux, regarde l’explosion qui s’ensuit, émerveillé par la vue. Pendant ce temps, un narrateur décrit la scène en racontant avec enthousiasme “Les monticules vibrent ! C’est formidable !”

“C’est directement au-dessus de nos têtes” et il a finalement déclaré : “N’était-ce pas un tir parfait, parfait ?”, alors qu’un autre des hommes partage son regret que d’autres personnes n’étaient pas là pour profiter de l’expérience pour eux-mêmes.

Les images ont été prises pour les archives gouvernementales et ont été enregistrées par l’armée de l’air américaine. Le concept de l’exercice était d’essayer de montrer que, lorsqu’elles explosent très haut dans l’air, les explosions nucléaires de faible intensité ne sont pas aussi dangereuses ou mortelles qu’on aurait pu le craindre.

C’est en partie pour cette raison que les hommes se sont portés volontaires. Ils croyaient en la théorie et voulaient faire partie de l’expérience unique pour eux-mêmes. Deux d’entre eux étaient colonels et deux étaient des majors. Les cinq se sont portés volontaires. Le cameraman, nommé George Yoshitake, n’était pas un bénévole, mais faisait simplement son travail.

Le film nous donne quelques aspects intéressants à considérer et à analyser. Par exemple, nous pouvons voir l’explosion de la bombe bien avant d’entendre le son. C’est parce que la lumière voyage beaucoup plus vite que le son.

explosion-nucléaire

George Yoshitake faisait partie d’une unité de tournage secrète qui a enregistré des essais de bombes atomiques et à hydrogène au Nevada et dans le Pacifique.

Cependant, le son réel que nous entendons peut avoir été altéré, du moins selon un historien des sciences nommé Alex Wellerstein.

Wellerstein aurait trouvé un enregistrement d’essai de bombe inaltéré, qu’il a partagé sur Restricted Data: The Nuclear Secrecy Blog. Il a affirmé que les images provenaient d’un correspondant russe qui les avait localisées dans les Archives nationales américaines. Les images datent de 1953 et représentent un “long grondement tonitruant” plutôt qu’une simple détonation.

explosion-nucléaire

“Soldats américains faisant semblant de toucher un champignon créé par une explosion nucléaire dans le désert du Nevada, mai 1952”

Qu’est-il arrivé aux hommes impliqués dans la vidéo ? Eh bien, les individus ont été nommés Col. Sidney Bruce, Lt. Col. Frank P. Ball, Major Norman “Bodie” Bodinger, Major John Hughes, Don Lutrel and George Yoshitake. Nous voyons tous les hommes, à part Yoshitake, dans le clip.

Le colonel Sidney Bruce est décédé en 2005 à l’âge de 86 ans. Le lieutenant-colonel Frank P. Ball est décédé en 2003 à l’âge de 83 ans. Le major John Hughes est décédé en 1990 à l’âge de 71 ans. Don Lutrel est décédé en 1987.

Aucune information ne peut être trouvée concernant Yoshitake et le major Norman Bodinger, mais l’enregistrement est très ancien, de sorte que ces deux hommes sont soit extrêmement âgés, soit décédés de façon similaire.

Comme nous l’avons déjà dit, l’idée derrière cet essai de bombe, et plusieurs autres qui ont eu lieu à l’époque, était de montrer au public américain que les bombes atomiques pouvaient être relativement sûres si elles étaient manipulées de façon responsable. Cependant, au cours des années qui ont suivi, le gouvernement a dû verser plus de 800 millions de dollars en indemnités pour des maladies liées à des essais de bombes, ce qui prouve que ces essais étaient loin d’être aussi sûrs qu’on le croyait au départ.

Lire aussi : Top 5 des personnalités les plus controversées de l’histoire américaine

Source : The Vintage News – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *