L’US Navy confirme l’authenticité des vidéos montrant des objets inconnus dans le ciel


Trois séquences réalisées en 2004 et 2015 montrent «des phénomènes aériens inexpliqués», a déclaré la Marine américaine, affirmant qu’elles n’auraient jamais dû été divulguées.

navy-ovnis-confirmation

La Marine américaine a confirmé l’authenticité d’une série de vidéos montrant des objets inconnus dans le ciel, relate Popular Mechanics. Les trois séquences qui datent de 2004 et 2015 ont fait surface sur la Toile, suscitant des interrogations concernant la nature des phénomènes filmés.

L’US Navy indique que les vidéos, prises par ses pilotes, montrent «des phénomènes aériens inexpliqués», tout en ajoutant que ces images n’auraient jamais dû être diffusées au grand public.

Un porte-parole de l’US Navy aurait déclaré au site que les vidéos sont authentiques – la première confirmation officielle par l’armée que les images montrent des phénomènes aériens qui ne peuvent être identifiés, bien que l’abréviation UFO (unidentified flying object) ne soit plus utilisée officiellement.

“La Marine désigne les objets contenus dans ces vidéos comme des phénomènes aériens non identifiés”, aurait déclaré Joseph Gradisher, porte-parole officiel du chef adjoint des opérations navales pour la guerre de l’information, à John Greenewald de The Black Vault.

Les trois vidéos en question sont intitulées «FLIR1», «Gimbal» et «GoFast». Elles montrent deux rencontres distinctes entre des avions et des objets volants. Dans les séquences, les équipages aériens discutent de la nature des objets et de leur origine.

Nous ne sommes pas encore plus près de savoir ce que sont vraiment ces choses, mais même le changement de terminologie militaire – et la confirmation publique des phénomènes non identifiés – en a surpris certains.

“Le fait que la Marine utilise l’expression ‘phénomènes aériens non identifiés’ montre qu’elle a élargi ce qui est attendu des pilotes de chasse américains pour enquêter sur tout ce qui était inconnu dans leur espace aérien et qui, dans le passé, était lié à une stigmatisation”, a déclaré Roger Glassel, expert et chercheur sur les OVNIs à Motherboard.

“Si ces enquêtes sont dues à l’intérêt de trouver la cause du phénomène OVNI – au sens ufologique du terme – ou à la réduction des risques de fuite ou à la lutte contre les intrusions non identifiées d’adversaires connus, et à la volonté de surprise technologique, reste à voir.”

Lire aussi : L’Armée américaine confirme : Les avions de chasse seront équipés de “traqueurs d’ovnis”

Sources : Sputnik, ScienceAlert, MotherBoard, The Black Vault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *