Des palmiers dattiers de Judée cultivés à partir de graines vieilles de 2000 ans


Une équipe dirigée par Sarah Sallon, médecin au centre médical Hadassah (Israël), a trouvé des graines millénaires sur des sites archéologiques et en a fait germer certaines pour former des palmiers dattiers de Judée (Phoenix dactylifera) viables.

graines-2000ans

C’est assez fascinant de constater de l’âge de ces graines en considérant leur origine et les événements qu’elles ont connus à l’époque.

graines-dattes

Morphologie de six anciennes graines de dattes germées avant la plantation. (Sarah Sallon et Coll./ Science Advances)

Cinq des six graines qui ont fini par germer provenaient soit de Massada, le site d’un célèbre siège en 74 avant J.-C. qui se serait terminé par le suicide collectif des défenseurs de Massada, soit des grottes de Qumrân, mieux connues sous le nom de site des manuscrits de la mer Morte. Une sixième provient des grottes de Wadi Makukh dans le désert de Judée.

Âgées de 2 000 ans, les graines sont en fait contemporaines de ces anciens événements. À l’époque où les Romains assiégeaient Massada et où les manuscrits de la mer Morte étaient écrits, ces graines étaient en train de se former.

Le fait que l’équipe ne l’ait pas fait une seule fois, mais 7 fois maintenant, suggère que les anciennes graines pourraient être utilisées pour ressusciter des gènes qui ont disparu après des milliers d’années de reproduction.

dattes-germées

Semis des anciennes dattes germées, âgés de 47 à 110 mois. (Sarah Sallon et Coll./ Science Advances)

Peut-être que d’autres types d’anciennes graines pourraient être utilisées afin d’exploiter leur patrimoine génétique pour faire face aux défis actuels.

Selon Pérez-Escobar :

Ces anciennes semences pourraient représenter la diversité génétique perdue que nous ne voyons plus. Alors que les producteurs de palmier dattier s’adaptent au changement climatique et luttent contre les ravageurs et les maladies, ils pourraient vouloir puiser dans le réservoir de gènes anciens cachés dans les archives archéologiques.

L’étude publiée dans Science Advances: Origins and insights into the historic Judean date palm based on genetic analysis of germinated ancient seeds and morphometric studies.

Lire aussi : Changement climatique : Une plante préhistorique refait surface au Royaume-Uni pour la première fois dans l’histoire de l’humanité

Source : GuruMeditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *