Le Pentagone modifie sa déclaration sur les Ovnis en affirmant qu’ils n’ont jamais fait l’objet d’une enquête


Décembre 2017, le Pentagone : “Oui, nous avons enquêté sur les Ovnis et dépensé 22 millions de dollars pour ça.” Décembre 2019 : “Non, nous n’avons jamais enquêté sur les Ovnis, et les rapports précédents ne sont pas basés sur des faits.”

En 2017, il semblait que les chasseurs d’Ovnis et les ufologues du monde entier obtenaient ce qu’ils espéraient depuis tant d’années : Une divulgation sur les extraterrestres et les objets volants non identifiés.

En décembre 2017, le New York Times, le Washington Post et Politico, qui ont publié des articles disant que les Ovnis – maintenant appelés phénomènes aérospatiales non identifiés (PAN) – étaient au centre d’un programme gouvernemental secret soutenu par le Pentagone.

Cette position est restée pendant près de deux ans, et les gens étaient convaincus que le gouvernement menait depuis longtemps des programmes secrets de recherche sur les Ovnis dans l’espoir de comprendre les phénomènes aérospatiales étranges et d’élucider les nombreux mystères entourant les prétendues visites d’extraterrestres.

Le programme s’appelait AATIPA (Advanced Aerospace Threat Identification Program) et a débuté en 2007 avec un financement de 22 millions de dollars sur cinq ans, jusqu’à ce que les crédits disponibles prennent fin en 2012. Ce programme secret – bien que maintenant bien connu – était dirigé par un homme appelé Luiz Elizondo – maintenant membre de la To the Stars Academy – qui a démissionné du Pentagone en octobre 2017, en signe de protestation contre le secret du gouvernement et l’opposition de l’enquête.

L’histoire qui a commencé en décembre 2017 a rapidement gagné en popularité et en moins de deux ans, est devenue le fondement même de ce que beaucoup de gens croyaient être le moment de la divulgation d’Ovni.

Le 22 mai 2019, le porte-parole du Pentagone, Christopher Sherwood, a confirmé au New York Post que le programme “poursuivait des recherches et des investigations sur des phénomènes aérospatiales non identifiés”, c’est-à-dire des Ovnis.

L’histoire s’est considérablement développée et quatre jours plus tard, le 26 mai 2019, le New York Times a publié un autre article. Il racontait comment les pilotes de l’US Navy ont informé l’AATIP des rencontres qu’ils ont eues avec des objets volants inexpliqués entre l’été 2014 et mars 2015 alors qu’ils patrouillaient la côte Est des États-Unis.

L’AATIP a produit un rapport de 490 pages qui documente les observations d’Ovnis dans le monde entier sur plusieurs décennies. Ce rapport n’a toujours pas été rendu public.

Un changement de position du Pentagone

Cependant, tout comme le Pentagone a admis avoir fait des recherches sur les objets volants non identifiés, ou comme il préfère appeler les phénomènes aérospatiales non identifiés, en 2017, près de deux ans plus tard, tout d’un coup, ils prétendent que ce n’était pas le cas.

Comme l’a rapporté Black Vault, il a été révélé que le Pentagone prétend maintenant que l’AATIP n’était ni un Ovni, ni un programme PAN.

La porte-parole du Pentagone, Susan Gough, a révélé dans un email au Black Vault que “ni l’AATIP ni l’AAWSAP n’étaient liés à PAN”.

Gough a précisé que “le but de l’AATIP était d’étudier les applications de systèmes d’armes aérospatiales avancées étrangères avec des projections technologiques futures au cours des 40 prochaines années, et de créer un centre d’expertise sur les technologies aérospatiales avancées”.

Les récents commentaires du Pentagone sont une grande surprise et représentent l’une des volte-face les plus dramatiques sur le sujet depuis que l’AATIP a été révélée en 2017, explique Black Vault.

C’est vrai, d’autant plus que l’article du NY Post intitulé Le Pentagone admet enfin qu’il enquête sur les Ovnis a donné tort à de nombreux sceptiques, ouvrant la voie à la divulgation.

Pas plus de 7 mois plus tard, la position du Pentagone sur la question changea brusquement. Bien que l’article du NY Post ait été rapporté avec exactitude sur la base de faits erronés, le Pentagone essaie maintenant de le “corriger” en disant qu’il n’était pas entièrement basé sur des faits.

Cette nouvelle position du Pentagone, qui rejette les enquêtes sur le phénomène Ovni, entre clairement en conflit avec les détails et les preuves recueillis et présentés au public par Luis Elizondo, ancien employé du Département de la Défense (DOD).

Qu’est-ce qui a poussé le Pentagone à changer si brusquement sa position sur les Ovnis, d’après vous ?

Lire aussi : L’US Navy confirme l’authenticité des vidéos montrant des objets inconnus dans le ciel

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *