Une maladie rare fait pousser des poils sur les gencives d’une femme


Une étude publiée récemment a détaillé le cas bizarre d’une femme italienne : à plusieurs reprises, des poils en forme de cils se forment à l’intérieur de sa bouche.

poils-bouche

Cette femme anonyme aurait consulté des médecins à propos de son état de santé il y a plus de dix ans, alors âgée de seulement 19 ans. Elle a consulté des médecins et s’est plainte de poils qui poussaient sur ses gencives, ce qui n’avait été documenté qu’une poignée de fois dans la littérature médicale. Les tests ont révélé que la jeune femme avait également des kystes ovariens, et on lui a plus tard diagnostiqué le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), un trouble hormonal relativement courant. Les femmes souffrant du SOPK ont tendance à produire plus de testostérone que la normale, dont un effet secondaire connu est l’hirsutisme, c’est-à-dire une croissance accrue des poils sur le corps.

Les médecins italiens qui ont traité cette femme à l’origine ont publié un article sur son cas inhabituel d’hirsutisme en 2009. Des cas de pilosité anormale chez les femmes avaient déjà été signalés, généralement sur le visage, la poitrine ou le dos, mais les poils poussant à l’intérieur de la bouche étaient extrêmement rares. Dans leur article, les médecins ont indiqué avoir traité le SOPK de la patiente avec des contraceptifs oraux et lui avoir retiré les poils de la bouche. Au bout de quatre mois, les poils n’avaient pas repoussé et la patiente a déclaré se sentir normale.

Cependant, six ans après sa première visite, la femme, maintenant âgée de 25 ans, est retournée voir les mêmes médecins qui ont rapporté des symptômes encore plus graves qu’auparavant. Elle avait maintenant des poils le long du cou et du menton ainsi que des “poils bruns, semblables à des cils” qui poussaient sur ses gencives. La femme a dit aux médecins qu’elle avait cessé de prendre ses médicaments contre le SOPK, pour des raisons qui n’étaient pas précisées, ce qui a conduit les experts médicaux à conclure que le syndrome des ovaires polykystiques était la cause de la croissance anormale des poils.

poils-bouche

Photo : Zhurakivska, et al (Oral Surgery, Oral Medicine, Oral Pathology and Oral Radiology)

“Comme la découverte s’est répétée six ans après la première observation, cela nous a permis de comprendre qu’il ne s’agissait pas d’une découverte occasionnelle mais probablement d’un défaut structurel et d’un déséquilibre hormonal persitant, donnant lieu à ce phénomène”, a récemment déclaré à Gizmodo l’auteur de l’étude, Khrystyna Zhurakivska, chercheur clinicien en dentisterie à l’université de Foggia.

Les poils de la bouche de la femme ont été enlevés une seconde fois, et elle a été orientée vers un endocrinologue. Elle était censée revenir au bout de trois mois pour un suivi, ce qu’elle n’aurait jamais fait. Elle est revenue un an plus tard, cette fois avec encore plus de follicules pileux poussant le long de ses gencives supérieures et inférieures. Les auteurs suggèrent qu’elle avait à nouveau arrêté de prendre son médicament contre le SOPK, ce qui a accéléré la croissance des poils. Bien que le médicament PCOS puisse probablement aider la patiente à mieux atténuer les symptômes de son état, car il s’agit d’une affection à vie, il y a de fortes chances que les poils de la bouche reviennent à un moment donné.

poils-bouche

Photo: Zhurakivska, et al (Oral Surgery, Oral Medicine, Oral Pathology and Oral Radiology)

Dans l’étude publiée dans le numéro de février de Oral Surgery, Oral Medicine, Oral Pathology and Oral Radiology, Khrystyna Zhurakivska et ses collègues écrivent avoir seulement trouvé cinq cas de poils poussant dans la bouche d’une personne, la plupart d’entre eux n’impliquant qu’un ou deux poils errants.

Selon Mme Zhurakivska, il est biologiquement possible que des poils poussent dans la bouche. Les tissus buccaux se développent dans l’utérus à partir du même type de cellules que notre peau, de sorte que les mêmes structures qui se développent sur notre peau, comme les glandes sébacées et les poils, peuvent théoriquement pousser dans notre bouche également. Heureusement, la plupart d’entre nous n’ont jamais à arracher les poils de leurs gencives.

Lire aussi : Une condition rare permet à une femme d’entendre son sang couler dans ses veines

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *