Les astronomes détectent la plus grande explosion de l’histoire de l’Univers


Les scientifiques qui étudient un amas de galaxies lointaines ont découvert la plus grande explosion observée dans l’Univers depuis le Big Bang.

explosion

L’explosion provenait d’un trou noir supermassif au centre d’une galaxie située à des centaines de millions d’années-lumière.

Elle a libéré cinq fois plus d’énergie que le précédent détenteur du record.

Le professeur Melanie Johnston-Hollitt, de l’International Centre for Radio Astronomy Research, a déclaré que l’événement était extraordinairement énergique.

“Nous avons déjà vu des explosions au centre des galaxies, mais celle-ci est vraiment, vraiment massive”, a-t-elle déclaré.

“Et nous ne savons pas pourquoi elle est si grande. Mais cela s’est produit très lentement, comme une explosion au ralenti qui a eu lieu pendant des centaines de millions d’années.”

L’explosion s’est produite dans l’amas de la galaxie Ophiuchus, à environ 390 millions d’années-lumière de la Terre.

Elle était si puissante qu’elle a percé une cavité dans le plasma de l’amas – le gaz super chaud qui entoure le trou noir.

L’auteur principal de l’étude, le Dr Simona Giacintucci, du Laboratoire de recherche navale aux États-Unis, a déclaré que l’explosion était similaire à l’éruption du mont St. Helens en 1980, qui a arraché le sommet de la montagne.

“La différence est que vous pourriez faire entrer 15 galaxies de la Voie lactée d’affilée dans le cratère que cette éruption a percé dans le gaz chaud de l’amas”, a-t-elle déclaré.

Le professeur Johnston-Hollitt a déclaré que la cavité dans le plasma de l’amas avait été vue auparavant avec des télescopes à rayons X.

Mais les scientifiques ont d’abord écarté l’idée qu’elle ait pu être causée par une explosion énergétique, car elle aurait été trop grande.

“Les gens étaient sceptiques à cause de l’ampleur de l’explosion”, a-t-elle déclaré. “Mais c’est vraiment ça. L’Univers est un endroit bizarre.”

Les chercheurs n’ont réalisé ce qu’ils avaient découvert qu’en regardant l’amas de galaxies d’Ophiuchus avec des radiotélescopes.

“Les données radio s’insèrent dans les rayons X comme une main dans un gant”, a déclaré le co-auteur, le Dr Maxim Markevitch, du Goddard Space Flight Center de la NASA.

“C’est l’élément décisif qui nous indique qu’une éruption d’une taille sans précédent s’est produite ici.”

La découverte a été faite à l’aide de quatre télescopes : l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA, le XMM-Newton de l’ESA, le Murchison Widefield Array (MWA) en Australie occidentale et le Giant Metrewave Radio Telescope (GMRT) en Inde.

Le professeur Johnston-Hollitt, qui est le directeur du MWA et un expert des amas de galaxies, a comparé cette découverte à celle des premiers os de dinosaures.

Cette éruption extrêmement puissante s’est produite dans l’amas de la galaxie Ophiuchus, qui se trouve à environ 390 millions d’années-lumière de la Terre. Les amas de galaxies sont les plus grandes structures de l’Univers maintenues ensemble par la gravité. Ils contiennent des milliers de galaxies individuelles, de la matière noire et du gaz chaud. Crédit : X-ray : NASA/CXC/Naval Research Lab/Giacintucci, S. ; XMM:ESA/XMM ; Radio : NCRA/TIFR/GMRTN ; Infrarouge : 2MASS/UMass/IPAC-Caltech/NASA/NSF

“C’est un peu comme l’archéologie”, dit-elle.

“On nous a donné les outils pour creuser plus profondément avec des radiotélescopes à basse fréquence, nous devrions donc être en mesure de trouver d’autres explosions comme celle-ci maintenant.”

Cette découverte souligne l’importance d’étudier l’Univers à différentes longueurs d’onde, a déclaré le professeur Johnston-Hollitt.

“Le fait de revenir en arrière et de faire une étude sur plusieurs longueurs d’onde a vraiment fait la différence ici”, a-t-elle déclaré.

Le professeur Johnston-Hollitt a déclaré que cette découverte est probablement la première d’une longue série.

“Nous avons fait cette découverte avec la phase 1 du MWA, lorsque le télescope avait 2048 antennes pointées vers le ciel”, a-t-elle dit.

“Nous allons bientôt recueillir des observations avec 4096 antennes, ce qui devrait être dix fois plus sensible. Je pense que c’est assez excitant.”

Lire aussi : Comment observer l’étoile Bételgeuse (avant qu’elle explose) ?

Source : Phys.org – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *