L’incident inexpliqué de Nankin – La disparition mystérieuse de 3 000 soldats volatilisés

Nankin

Il y a beaucoup d’histoires étranges sur des gens qui ont mystérieusement disparu. L’incident inexpliqué de Nankin compte environ 3 000 soldats qui se sont volatilisés, pour ne plus jamais être revus.

Que leur est-il arrivé ? Comment les gens peuvent-ils disparaître d’un seul endroit sans laisser aucune trace ? Il y a quelques théories qui pourraient expliquer cette disparition inhabituelle, mais il n’y a pas de réponses définitives qui résolvent ce mystère.

Il convient de souligner d’emblée que la disparition des soldats n’est pas liée au massacre de Nankin qui a eu lieu en 1937. Le siège de Nankin prit fin au milieu de 1938, soit un an plus tôt.

Nankin

Le 9 décembre 1939, durant les horreurs de l’agression japonaise contre la République de Chine pendant la Seconde Guerre sino-japonaise (1937-1945), un bataillon de soldats chinois nouvellement arrivés a été affecté à un tronçon de deux milles des contreforts comme renforts dans la région de Nankin. Le commandant du bataillon était le colonel Li Fu Sien et l’armée chinoise a reçu l’ordre d’empêcher les japonais de quitter la ville.

Quelques heures plus tard, 3 000 soldats chinois sont partis sans laisser de traces. Il n’y avait aucun signe de bataille et leurs canons ont été trouvés empilés à côté de leur feu de cuisson. À l’exception d’une poignée de soldats stationnés sur le pont, il n’y avait aucun autre soldat.

Qui pourrait faire disparaître une armée entière ? Une théorie est que les japonais avaient attaqué et entraîné les soldats, mais le colonel Li Fu Sien et ses assistants n’avaient entendu aucun bruit pendant la nuit.

Les quelques soldats restants ont été interrogés, mais d’après leurs témoignages, ils n’avaient entendu aucun bruit de combat. Ils n’avaient absolument aucune idée de ce qui aurait pu arriver au bataillon disparu.

Nankin

Les chinois ont-ils décidé de se rendre aux Japonais ? S’ils l’avaient fait, ils auraient pu traverser un pont dans la zone occupée par les japonais, et ce pont était sous observation constante. Les paysans de la région ont indiqué qu’ils n’avaient vu personne traverser le pont et qu’ils n’avaient pas entendu de coups de feu.

Il est peu probable que les soldats aient déserté parce qu’il n’y avait pas de cachettes dans une région où la végétation était si clairsemée.

D’après les informations qui nous sont parvenues plus tard des japonais, ils n’avaient pas engagé de tels groupes de soldats chinois au combat pendant cette période.

Une autre théorie est que les soldats ont disparu dans un univers parallèle. Si notre réalité est entourée d’un certain nombre de mondes parallèles invisibles, n’est-il pas possible pour une personne d’entrer dans un de ces royaumes inconnus par erreur ?

Si cela se produisait, la personne en question se trouverait dans une réalité différente, probablement incapable de retourner dans notre propre monde.

Il y a beaucoup de spéculations et pas de vraies réponses. Il n’en demeure pas moins que 3 000 soldats se sont volatilisés et que leur disparition demeure un mystère inexpliqué.

Source : MessageToEagle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *