«Insulte au cœur de la France» : Philippe de Villiers révolté par la fête de la musique à l’Elysée

fête de la musique à l'Elysée

Fin de la bonne entente entre Emmanuel Macron et Philippe de Villiers ? Le fondateur du MPF a fait savoir sur Twitter son peu de goût pour la fête donnée au palais présidentiel lors du solstice d’été : «Une insulte au cœur de la France», selon lui.

Le fondateur du Mouvement pour la France (MPF) et ex-président du conseil général de la Vendée, Philippe de Villiers, dont le JDD évoquait récemment les relations amicales qu’il entretiendrait avec le président de la République, a peu apprécié les choix élyséens pour célébrer la musique ce 21 juin 2018.

Après le petit tollé médiatique qu’a suscité la programmation musicale donnée au palais présidentiel, notamment avec la prestation du DJ Kiddy Smile, le souverainiste vendéen a tweeté sa désapprobation, ce 24 juin : «La Fête de la musique 2018 à l’Elysée : on est loin du Puy-du-Fou. C’est une insulte au cœur de la France !»

Le cliché, qui a fait le tour des médias, montrant le couple présidentiel entouré de danseurs au look exubérant adeptes du voguing (danse développée par la communauté LGBT afro-américaine), n’a peut-être pas plu à Philippe de Villiers, connu pour ses positions traditionalistes. Le 13 juin, Emmanuel Macron disait d’ailleurs à son endroit : «Sur le plan des idées il est tout à fait d’une droite très conservatrice qui, comme ça ne vous a pas échappé, ne défend ni les mêmes valeurs ni les mêmes principes que moi.»

Les contempteurs de la fête de la musique 2018 à l’Elysée ont également pointé du doigt le message que DJ Kiddy Smile arborait sur son T-shirt – «Fils d’immigrés, noir et PD» – ainsi que le caractère vulgaire de certaines paroles de musique diffusées sur le perron du palais présidentiel («T’es vénère parce que je me suis fait sucer la b*** et lécher les boules», entre autres, comme l’a relevé l’émission Quotidien de TMC).

Source : RT – Image d’en-tête : Christophe Petit Tesson / POOL Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *