La plus grande ferme intérieure du monde est 100 fois plus productive que les fermes traditionnelles


En 2011, le tremblement de terre et le tsunami qui se sont succédès ont déchiré l’ensemble du Japon. À la suite de la catastrophe, il y avait une pénurie alimentaire locale. Shigeharu Shimamura, un psychologue d’entreprise et agriculteur intérieur a décidé d’agir. Il a pris une ancienne usine de semi-conducteurs abandonnée et l’a transformée en la plus grande ferme intérieure du monde. Son entreprise peut faire 10 000 têtes de laitue par jour sur les 2 300 mètres carrés. Cela signifie qu’elle est 100 fois plus productive qu’une ferme extérieure traditionnelle. Ce qui rend cette ferme intérieure encore plus remarquable, c’est qu’elle consomme 40% moins d’énergie, produit 80% de déchets alimentaires en moins et 99% d’eau en moins.

L’usine entière est alimentée par 17 500 lampes LED spécialement conçues par General Electric (GE) au Japon. Le succès stupéfiant des exploitations est principalement obtenu en manipulant les cycles de jour et de nuit des plantes et en contrôlant soigneusement l’humidité et la température. Selon Shimamura, les lumières fonctionnent à une longueur d’onde qui augmente la photosynthèse et la division cellulaire dans les cultures de laitue. En conséquence, la laitue riche en éléments nutritifs peut croître deux fois et demie plus vite que ce qui serait possible dans une ferme en plein air. Dans les fermes en plein air, beaucoup d’eau est perdue car elle s’infiltre dans le sol et s’évapore dans l’atmosphère. Cependant, l’usine fermée permet de collecter et de recycler l’eau de l’environnement, ce qui explique les incroyables économies d’eau.

“Je crois que, du moins techniquement, nous pouvons produire presque n’importe quel type de plante dans une usine. Mais ce qui a le plus de sens économique, c’est de produire des légumes à croissance rapide qui peuvent être envoyés rapidement sur le marché. Cela signifie des légumes à feuilles pour nous maintenant. À l’avenir, cependant, nous aimerions élargir notre gamme de produits. Ce n’est pas seulement des légumes auxquels nous pensons. L’usine peut également produire des plantes médicinales. Je crois qu’il y a une très bonne possibilité que nous soyons impliqués dans une variété de produits prochainement”, a dit Shimamura.

Source : TruthTheory


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *