Découverte de momies jamais vues auparavant dans l’ancienne tombe de Saqqara

Sensationnel : une ancienne nécropole située au sud du Caire contient une richesse de créatures et de statues préservées, jamais vues auparavant par les archéologues.

Le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes a révélé une découverte archéologique inhabituelle qui a été faite à Saqqara, le site de la plus importante nécropole de l’ancienne ville de Memphis.

Les archéologues ont découvert des douzaines de momies félines, ainsi qu’une rare collection sans précédent de scarabées momifiés, en explorant sept tombes anciennes dans l’ancienne nécropole de Saqqara.

Les experts disent que les tombes abritent une grande variété d’animaux, dont certains n’avaient jamais été momifiés auparavant.

Pour la première fois, les archéologues ont trouvé deux coléoptères déposés dans un sarcophage rectangulaire en grès, avec un couvercle voûté et décoré, souligne Reuters.

Tout comme les anciens embaumaient les momies humaines, les insectes étaient enveloppés dans un tissu spécial et conservés pour l’au-delà. Les archéologues disent que les animaux traités dans ce rituel sont considérés comme des offrandes religieuses pour l’au-delà de l’Égypte ancienne.

Saqqara

Une collection beaucoup plus importante de momies de coléoptères a été découverte à l’intérieur d’un autre sarcophage plus petit, disent les archéologues.

Mais malgré la découverte d’un certain nombre de coléoptères momifiés, la crypte semble avoir été orientée vers des momies félines.

Selon les experts, le mystérieux tombeau serait daté de la cinquième dynastie de l’Ancien Empire, qui régna sur l’Égypte antique de 2500 à 2350 avant J.-C., période qui correspond à peu de temps après la construction de la grande pyramide de Gizeh.

“Le scarabée (momifié) est quelque chose de vraiment unique. C’est vraiment quelque chose de rare”, a déclaré Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités d’Égypte.

“Il y a quelques jours, quand nous avons découvert ces cercueils, c’étaient des cercueils scellés avec des dessins de scarabées. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant”, a-t-il ajouté.

Mais en plus des chats momifiés et des scarabées, les archéologues ont également découvert des cobras et des sarcophages de crocodiles peints en bois, ainsi qu’une vaste collection de statues dorées représentant des éléments animaux.

Ils ont également rencontré plusieurs amulettes, des pots canopes, des outils d’écriture et des paniers de papyrus.

Les experts s’attendent à ce que d’autres découvertes similaires soient faites dans un proche avenir. Les tombes où les restes momifiés récents ont été trouvés se trouvent sur une crête enfouie qui n’a pas encore été entièrement excavée par les experts.

Le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes a tweeté plusieurs photos de cette découverte sensationnelle afin d’attirer les visiteurs en Égypte, après des mois de troubles qui ont empêché les visiteurs de se rendre dans le pays :

Les experts qui creusent la tombe espèrent “montrer la richesse exceptionnelle de la civilisation égyptienne et attirer l’attention du monde sur ses magnifiques monuments et sa grande civilisation pour qu’elle devienne le centre du monde comme elle le mérite”, selon le communiqué du Conseil.

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *