L’homme qui disait avoir «fait élire Trump» grâce à ses «fake news» retrouvé mort


Le porte-parole du bureau du shérif du comté de Maricopa a déclaré à la presse que l’homme de 38 ans avait été retrouvé mort dans son lit le 18 septembre…

Le porte-parole du bureau du shérif du comté de Maricopa a déclaré à la presse que l’homme de 38 ans avait été retrouvé mort dans son lit le 18 septembre. Les autorités écartent l’hypothèse d’un acte criminel, a-t-il fait savoir.

La thèse de l’overdose accidentelle privilégiée

« Paul Horner avait un passé de consommateur de médicaments, et des indices sur place laissent penser qu’il peut s’agir d’une overdose accidentelle », a dit le porte-parole face à la presse américaine, comme le rapporte CBS.

L’homme s’était fait connaître en écrivant des fausses nouvelles souvent virales sur Facebook et relayées par des centaines de personnes. L’un de ses « articles », qui faisait croire que Barack Obama allait invalider le résultat de l’élection américaine, a notamment été partagé 250.000 fois sur Facebook.

Un succès qui avait dépassé « l’auteur » de ces nouvelles. « Franchement, les gens sont de plus en plus bêtes. Ils ne font que partager des trucs. Personne ne vérifie. C’est comme ça que Trump a été élu. […] C’est effrayant. Je n’ai jamais vu ça. »

De son propre aveu, l’homme « détestait Trump ». « Jamais je n’aurais cru possible qu’il soit élu. Je pensais juste semer le désordre dans la campagne », avait-il confié au Washington Post en novembre 2016.

Source : 20 minutes via Le Nouvel Ordre Mondial


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *