La photo authentique d’un gigantesque ovni surplombant Los Angeles observé par un million de témoins

million de témoins

“Tout est en cours d’enquête tant aux États-Unis qu’en Espagne, ainsi que dans le reste du monde. Les nations du monde travaillent actuellement ensemble dans l’investigation du phénomène ovni. Il y a un échange international de données.” – Général Carlos Castro Cavero (1979). De “UFOs and the National Security State, Volume 2”, écrit par Richard Dolan.

Bien que la citation ci-dessus date de 1976, elle s’applique également à des décennies avant. Aujourd’hui nous avons maintenant des milliers et des milliers de documents déclassifiés (même si des millions sont toujours classés chaque année par les États-Unis) qui prouvent qu’il y avait et qu’il reste un grand intérêt dans le phénomène ovni de la part des gouvernements et d’agences militaires du monde entier. Les documents indiquent que ces objets sont souvent détectés et suivis sur les radar air/sol, parfois simultanément, ainsi que visuellement confirmés par les pilotes. Ces objets effectuent des manœuvres qui défient nos lois de la physique et voyagent à des vitesses qu’aucun avion connu sur notre planète ne peut atteindre, du moins certains d’entre eux.

Voici un excellent exemple d’un document déclassifié détaillant ce qui se passe lorsque les militaires ont une rencontre avec un ovni.

“Quand le F-4 s’est approché à 25 miles nautiques, il a perdu toute ses commandes et ses communications. Lorsque le F-4 s’est détourné de l’objet et qu’il n’était apparemment plus une menace pour lui, l’avion a regagné toutes ses commandes et communications. Un autre objet lumineux est sorti de l’objet original. Le second objet se dirigeait droit vers le F-4.” (Source NSA)

Pour compléter ces documents, nous avons également des centaines de déclarations de hauts fonctionnaires de partout dans le monde, comme celle-ci :

“Il y a une possibilité sérieuse que nous soyons visités et aient été visités pendant de nombreuses années par des personnes de l’espace extra-atmosphérique, par d’autres civilisations. Qui ils sont, d’où ils viennent, et ce qu’ils veulent devraient faire l’objet d’une enquête scientifique rigoureuse et ne pas être le sujet “sensation” des journaux tabloïd.” (Source) Lord Admiral Hill-Norton, ancien chef d’état-major de la Défense, amiral 5 étoiles de la Royal Navy, président du Comité militaire de l’OTAN.

Vous trouverez Ici une vidéo d’un pilote de l’armée de l’air partageant son expérience particulière.

Qu’est-il arrivé en 1942 ?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les rapports d’ovnis ont monté en flèche, surtout après la chute de la bombe atomique. Cela est intéressant compte tenu du fait qu’un certain nombre de documents déclassifiés indiquent des incursions d’ovnis dans plusieurs installations militaires de missiles nucléaires dans le monde entier. Le meilleur exemple et le plus connu est peut-être celui de 1967 à Malmstrom Air Force Base dans le Montana. La base contrôle un réseau géant de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), où un certain nombre de militaires hautement qualifiés ont vu un ovni rouge, rayonnant, planer à l’extérieur de la base. À ce moment-là, tous les ICBM ont eu leur alimentation coupée, y compris les générateurs de secours. Pour être clair, cela ne se produit jamais. Une conférence a eu lieu il y a sept ans au National Press Club sur ce sujet, vous pouvez le voir ici.

Voici un câble Wikileaks qui traite d’un incident en Algérie où des “machines” volantes qui “camouflent” leur forme ont été repérées près des installations militaires. Il y a trop d’exemples à citer ici.

Mais avant la Seconde Guerre mondiale, la question des ovnis était déjà importante. Nous avons même des documents historiques et des œuvres d’art d’ovnis dans l’antiquité qui sont bien documentées, vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici. Cet article particulier se concentrera sur ce qui s’est passé au-dessus de Los Angeles en 1942.

La photo que vous voyez ci-dessus est d’un objet qui planait sur Los Angeles dans les premières heures du matin du 25 février 1942. Les petits points blancs autour de l’objet sont des éclats d’artillerie. Cet incident s’est produit seulement trois mois après Pearl Harbor. À l’époque, on accordait beaucoup d’attention aux États-Unis et ils étaient en état d’alerte.

Voici les faits :

  • Plusieurs radars ont détecté un objet à environ 190 kilomètres à l’ouest de Los Angeles.
  • En quelques minutes, les batteries antiaériennes étaient en alerte.
  • Vers 2 h 20, l’objet a été traqué sur le radar à quelques kilomètres de la côte et une coupure générale de la ville a été ordonnée.
  • Peu de temps après 3 heures du matin, l’objet est apparu juste au-dessus de la ville et les batteries antiaériennes ont ouvert le feu.
  • Environ 1500 balles ont été tirées dans le ciel, pas au-dessus de l’océan, mais directement au-dessus de la ville.
  • Trois citoyens sont morts du bombardement et trois autres de crises cardiaques attribuées au bombardement.
  • Beaucoup de dégâts matériels ont été infligés.
  • Dr Bruce Maccabee, un expert en analyse photographique, a estimé que les objets faisaient environ 30 mètres de diamètre ou plus.
  • 1 million de personnes environ ont assisté à l’événement.

Audition d’une personne ayant fait partie du million de témoins

Voici un témoignage de l’événement, il s’appelait Scott Littleton, professeur d’anthropologie, Emeritus, Occidental College, Los Angeles, CA

“Nous étions tous les deux côte à côte devant la maison, agenouillés dans l’air froid de la nuit en regardant fixement dans le ciel. Les avions que nous avions entendus n’étaient pas en vue, mais ce qui a attiré notre attention était une «chose» en forme de losange argenté, comme ma mère l’a décrit plus tard, qui était clairement visible dans les faisceaux du projecteur qui le localisaient. Bien qu’il s’agissait d’une nuit claire, au clair de Lune, aucun autre détail ne pouvait être discerné, en dépit du fait que, quand nous l’avons vu pour la première fois, l’objet était suspendu, immobile presque directement au-dessus. Son altitude est difficile à estimer, surtout après toutes ces années, mais j’imagine que c’était entre 1 et 2 kilomètres. Cela peut expliquer pourquoi nous n’avons pas vu l’éclat orange signalé par plusieurs témoins oculaires à Santa Monica et Culver City, où l’objet était apparemment beaucoup plus faible. (Un témoin suggère que cette lueur peut simplement avoir été le reflet des éclats de coquille contre le corps “argenté” de l’objet.)”

L’explication officielle de l’événement allait de «rien ne s’est passé» à «des ballons», mais tous ceux qui ont étudié ce phénomène en profondeur savent qu’il a été enveloppé dans le secret depuis très longtemps et le voile commence à se lever. Le seul problème, c’est que tous les témoins ont décrit quelque chose de très différent de l’explication officielle.

“Dans les coulisses, les officiers de l’armée de l’air de haut rang sont sobrement préoccupés par les ovnis. Mais par le secret officiel et le ridicule, beaucoup de citoyens sont amenés à croire que les objets volants non identifiés sont des sottises.” Ancien chef de la CIA, Roscoe Hillenkoetter, 1960 (source).

TruthTheory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *