Cette extension Chrome permet de savoir ce que Facebook sait de vous

extension Chrome

Le navigateur Chrome de Google propose une nouvelle extension qui pourrait vous permettre de découvrir (probablement avec stupeur), ce que Facebook sait et devine sur vous en fonction de vos habitudes.

Une grande proportion des internautes utilise les réseaux sociaux de manière quotidienne et nous savons aussi que nos données et nos traces sont utilisées pour être revendues aux annonceurs qui peuvent alors mieux nous cibler. Seulement, nous n’avons pas forcément idée de ce à quoi ressemblent ces données collectées jour après jour et jusqu’à quel point les géants du web en savent sur nous.

Une nouvelle extension du navigateur Chrome baptisée Data Selfie et mise au point par Hang Do Thi Duc et Regina Flores Mir, les fondatrices du studio de design Data X, permet d’en savoir plus en étudiant notre fréquentation Facebook.

Grâce à des algorithmes de machine learning appliqués aux textes saisis, l’extension se connecte à l’intelligence artificielle Watson d’IBM et comptabilise le temps passé sur toutes les publications présentes sur le mur Facebook. Quelques jours suffisent à Data Selfie pour en savoir plus sur nos opinions, même religieuses et politiques.

« Nous ne connaissons pas les algorithmes de Facebook qui sont protégés par la propriété intellectuelle », explique Regina Flores Mir. « Ce qui nous intéressait, c’était de savoir ce qu’il est possible de faire de ces données. C’est aussi pour ça que nous avons utilisé la technologie de pointe IBM Watson qui donne un bon aperçu des possibilités actuelles en matière de traitement du langage naturel. »

Dans un souci de transparence complète, les fondatrices ont laissé le code source du programme en open source et gratuit sur GitHub. « Nous ne stockons ni n’utilisons vos données à d’autres fins, c’est pourquoi notre code est public, afin que chacun puisse s’en assurer. D’autres développeurs pourront ainsi s’en emparer afin de porter l’extension sur d’autres navigateurs comme Firefox ou Safari », expliquent-elles sur le site de l’extension.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *