Problème de riche ? L’Elysée impose sa vaisselle lors de ses déplacements


Au détour d’une confidence, Libération a appris qu’Emmanuel Macron ne se déplaçait pas sans emmener sa propre vaisselle. Un caprice qui a étonné lors de l’une de ses dernières visites en France.

La petite anecdote a été délivrée le 27 juin par le président de La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), Christophe Monnereau, au cours d’un entretien dans Libération. La confidence fait suite à la visite d’Emmanuel Macron, le 13 juin aux Sables-d’Olonne (Vendée) dans les locaux de la SNSM.

Selon Christophe Monnereau, la veille de la venue d’Emmanuel Macron le 13 juin, des membres de la sécurité du président de la République sont venus inspecter «le modeste hangar de la SNSM». «Naïvement, il avait pensé utiliser la machine à café Senseo du local et acheter lui-même les viennoiseries», précise Libération après s’être entretenu avec le président de la SNSM.

«Mais les gens de l’Elysée se déplacent avec leur vaisselle. J’ai eu très peur de casser une tasse», confie-t-il. Le magazine people Gala affirme de son côté que ce rituel est réitéré «à chacun de ses déplacements».

Le président s’était déplacé pour décorer, à titre posthume, les trois sauveteurs «morts en héros» en portant secours à un chalutier en détresse, pris dans une tempête. Cette opération s’était déroulée le 7 juin, ce sauvetage coûtant donc la vie à trois hommes appartenant à la SNSM.

L’Elysée semble très préoccupée par les problèmes de vaisselle. Le 13 juin 2018, Le Canard enchaîné apprenait que le couple présidentiel avait renouvelé les services de table pour près de 500 000 euros.

Lire aussi : Après sa prestation à l’Elysée, le DJ Kiddy Smile fête les 350 ans de l’Opéra Garnier (VIDEO)

Source : RT France


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *