Tout l’or découvert dans le monde tiendrait dans un cube de 23 x 23 mètres


Bien qu’il soit utilisé dans un certain nombre de processus de fabrication, nous n’avons pas vraiment découvert beaucoup d’or.

En entendant parler de la plus grosse pépite d’or jamais trouvée ou de la récente découverte de 2,6 kilogrammes par un chasseur d’or amateur australien, on pourrait croire que nous avons découvert une énorme quantité d’or sur Terre.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que tout l’or découvert jusqu’à présent pourrait tenir dans un minuscule cube de 23 mètres sur 23, soit environ la longueur d’un terrain de cricket. Malgré sa taille relativement petite, ce cube pèserait huit fois plus que la Statue de la Liberté.

Quelle quantité d’or avons-nous trouvée ?

La quantité d’or extraite au cours de l’histoire est estimée à environ 187 000 tonnes, la quantité totale découverte étant d’environ 244 000 tonnes. Et grâce à la nature pratiquement indestructible de l’or et à sa capacité à être recyclé, la quasi-totalité de cette quantité existe encore.

Entre 2 756 et 3 307 tonnes d’or sont extraites chaque année, dont plus de 30 % proviennent de la mine du bassin du Witwatersrand, en Afrique du Sud. À l’heure actuelle, la Chine est le plus grand producteur d’or, tandis que le plus grand complexe d’extraction d’or est le Nevada Gold Mines de Barrick Gold, qui produit 99 223 kilogrammes par an.

Quelle est la quantité d’or encore sous terre ?

L’or se trouve en abondance dans la croûte terrestre, à raison de 0,0013 partie par million. Cela peut sembler assez rare, mais à titre de référence, le métal précieux le plus rare ne se trouve qu’à 0,000037 partie par million.

L’or présent dans le sol est mesuré soit en tant que « réserves », dont l’exploitation est rentable au prix actuel de l’or, soit en tant que « ressources », qui doivent faire l’objet d’une étude plus approfondie pour déterminer si elles sont rentables ou si elles doivent être vendues à un prix plus élevé.

L’US Geological Survey estime les réserves souterraines à environ 57 000 tonnes, soit environ 20 % de l’or découvert qui n’a pas encore été exploité. Cela signifie que nous pourrions potentiellement exploiter toutes les réserves d’or actuellement connues en un peu plus de 17 ans.

Mais les progrès de la technologie minière facilitent la découverte de nouvelles réserves et rendent l’exploitation des ressources plus économique ; il est donc peu probable que nous pillions tout l’or de la planète de sitôt.

Les sociétés minières affluent maintenant dans l’État de Victoria, en Australie, pour ce qu’elles appellent une « seconde ruée vers l’or ». Elles utilisent les connaissances les plus récentes sur la formation des roches pour mieux prédire l’emplacement des réserves d’or, et les équipements de forage modernes d’aujourd’hui permettent d’obtenir de meilleurs rendements.

De l’or dans des endroits difficiles d’accès

Il existe également un certain nombre de réserves d’or sur Terre dont l’exploitation n’est pas rentable et ne le sera probablement jamais.

Les gisements connus de l’Antarctique nécessiteraient un équipement important et risqueraient d’être exploités dans le climat rigoureux du continent. De même, on pense qu’il y a de l’or au fond des océans, mais comme il n’existe aucun moyen viable d’y accéder, la valeur du rendement ne justifierait jamais les efforts déployés.

Si l’on regarde plus loin, on trouve également des réserves d’or sur la Lune. Il est possible que nous disposions un jour d’une base lunaire, mais pour l’instant, l’exploitation de l’or lunaire coûterait beaucoup plus cher que sa valeur marchande. Mais l’équipage d’Artemis II devrait peut-être emporter ses casseroles d’or au cas où.

Lire aussi : Ce minuscule bijou unique est le minéral le plus rare au monde

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Participez à une conférence sur sa sécurité physique et celle de sa famille :

Cliquez ici pour réserver votre place gratuitement aujourd’hui !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *