Ambrosia, le traitement controversé qui permet aux personnes âgées de combattre les effets du vieillissement par le sang neuf

Ambrosia

Les transfusions sanguines sont utilisées pour sauver des vies depuis des décennies, mais aujourd’hui, une startup veut utiliser la procédure médicale pour combattre les effets du vieillissement en injectant du sang jeune aux personnes âgées. Le traitement s’appelle “Ambrosia”, d’après la nourriture mythologique des dieux grecs, qui accordait à quiconque la consommait longévité ou l’immortalité.

Il suffit de deux heures pour avoir deux litres de plasma de donneurs âgés de 16 à 25 ans dans votre corps, mais selon le fondateur d’Ambrosia Jesse Karmazin, les résultats ne sont rien de moins miraculeux. Il l’a un jour appelée chirurgie plastique de l’intérieur, a dit à un journaliste que si la transfusion n’accorde pas l’immortalité, elle “s’en approche”, et à un autre journaliste qu’une seule infusion de sang jeune “améliore considérablement l’apparence, la mémoire et la force des gens”. L’entreprise a même mené une étude médicale qui s’est officiellement terminée en janvier 2018, mais malgré ses résultats “vraiment positifs”, Ambrosia Medical n’a pas encore rendu publics ces résultats. Et c’est ce qui rend ce traitement si controversé aux yeux de nombreux experts en santé – personne n’a jamais offert de preuve solide de son efficacité.

Karamazin, 34 ans, a fondé Ambrosia Medical en 2016, après avoir obtenu son diplôme de Stanford Medical School. Il a eu l’idée d’injecter du sang jeune dans des personnes âgées dans le but d’arrêter ou du moins de ralentir les effets du vieillissement, après avoir lu plusieurs études dans lesquelles de jeunes souris et de vieilles souris ont été chirurgicalement jointes afin d’observer les effets du mélange de leur sang. Les chercheurs ont signalé des cas où les souris plus âgées sont devenues temporairement plus fortes et ont présenté une légère amélioration de leur santé, et Karamazin était confiant que ce même type de résultat pourrait être reproduit chez les humains.

À l’été 2016, Jesse Karmazin a annoncé qu’il commencerait à faire payer 35 personnes et plus de 8 000 $ pour participer à un “essai clinique” où elles recevraient environ 2 litres de plasma de jeunes donneurs. Croyez-le ou non, il n’avait pas besoin d’obtenir l’approbation de la Food and Drug Administration, car il s’agissait techniquement d’une simple transfusion, l’intervention médicale bien établie qui a été effectuée pendant de nombreuses décennies. La seule différence, c’est le but. Au lieu de recourir à la transfusion pour traiter des problèmes de santé graves, Ambrosia Medical en faisait la promotion comme traitement anti-âge.

“Il y a beaucoup de gens de la plupart des États, d’outre-mer, d’Europe et d’Australie”, a dit M. Karamazin à CBS. Mais trouver des banques de sang prêtes à fournir des dizaines de gallons de sang neuf était difficile, car les banques de sang ne séparaient pas le sang par âge et ne le vendaient pas à des fins de rajeunissement. Cependant, il a finalement réussi à trouver quelques partenaires et Ambrosia Medical aurait effectué plus de 150 transfusions, certains patients revenant pour de multiples traitements. L’étude clinique s’est terminée en janvier de l’année dernière, mais l’entreprise n’a pas encore rendu publics les résultats. Karamazing a récemment déclaré au Huffington Post qu’il était impatient de partager les résultats avec le monde entier et qu’il les publierait éventuellement dans une revue à comité de lecture, mais sans préciser quand.

Ambrosia a suscité beaucoup d’attention dans les médias au cours des deux dernières années, les derniers articles remontant à l’automne dernier, lorsque Jesse Karamazin a annoncé qu’il ouvrirait une clinique à New York afin de rendre le traitement accessible à plus de gens. Cette clinique n’a pas encore ouvert ses portes, mais Ambrosia Medical n’offre pas de perfusions de sang neuf à San Francisco et à Tampa. La limite d’âge a été abaissée de 35 à 30 ans, mais les prix sont passés de 8 000 $ à 12 000 $ par transfusion.

Le fondateur d’Ambrosia Medical s’est montré plus prudent dans ses affirmations sur les perfusions de sang jeune qu’offre sa société, mais il insiste sur le fait que le traitement est “une très bonne utilisation de l’argent des soins de santé”, ajoutant que les patients atteints de certaines maladies “doivent être traités sans délai”. Cependant, de nombreux experts de la santé se sont déclarés sceptiques quant à l’efficacité d’Ambrosia, et certains ont même mis en garde contre des effets potentiellement dangereux.

“Il n’y a tout simplement aucune preuve clinique [que le traitement sera bénéfique], et vous abusez de la confiance des gens et de l’enthousiasme du public à ce sujet”, a déclaré Tony Wyss-Coray, neuroscientifique de l’Université Stanford, à Science Magazine.

“Chaque fois que vous le faites, vous amplifiez votre réponse immunitaire, des médecins réputés qui le font pour des maladies potentiellement mortelles connaissent ce risque”, a déclaré Michael Conboy, chercheur à l’Université de Californie à Berkeley, au sujet des effets secondaires des transfusions de sang. “Il est bien connu dans la communauté médicale – et c’est aussi la raison pour laquelle nous ne faisons pas de transfusions fréquemment – que chez 50% des patients il y a de très mauvais effets secondaires. Vous êtes infusé avec le sang de quelqu’un d’autre et ça ne correspond pas, ça déclenche une forte réaction immunitaire.”

Lire aussi : Le sang des adolescents officiellement vendu pour 7 000 euros afin de combattre le vieillissement

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *