Survivre à l’isolement : Les conseils de 5 astronautes


Vous ne pouvez pas supporter quelques semaines chez vous ? Essayez une année dans l’espace.

L’auto-quarantaine peut être très solitaire, surtout si vous êtes habitué à passer beaucoup de temps avec d’autres personnes au quotidien.

Mais il y a un groupe qui est un vrai pro en matière d’isolement : les astronautes en orbite autour de la Terre avec rien d’autre qu’un espace vide autour d’eux, rapporte Space.com – dans certains cas, pendant une année entière d’affilée.

Il est donc maintenant temps d’écouter les experts. S’ils peuvent survivre des mois, voire des années à bord de la Station spatiale internationale (ISS), vous pouvez survivre quelques semaines enfermé dans votre appartement.

Peggy Whitson

“C’est en fait très faisable, mais il est très important de pouvoir bien interagir avec les gens avec lesquels vous vivez”, a déclaré l’astronaute retraitée Peggy Whitson à propos de son isolement dans l’espace, lors d’une interview accordée lundi à CBS This Morning.

Whitson a battu le record du nombre de jours cumulés en 2017 avec un total de 665 jours à bord de la Station spatiale internationale.

“Beaucoup de gens essaient de travailler à la maison, d’être parents à la maison et d’avoir une famille à la maison, et cela devient donc très difficile”, a ajouté Whitson. “Mais c’est exactement comme ce que nous avons fait à bord de la Station spatiale internationale.”

Whitson a également parlé de ce que les astronautes de la NASA doivent traverser pour se préparer à cet isolement.

“Nous formons en fait nos astronautes pour améliorer ces compétences parce que nous voulons que chacun joue bien avec les autres à bord de la station spatiale”, a déclaré Whitson à CBS. “Vous n’avez pas à choisir votre équipage, vous allez juste être là-haut et vous devez tirer le meilleur parti de n’importe quelle situation.”

Alors que faire quand on ne peut pas sortir ?

“Je ferais le travail supplémentaire que je pensais faire”, a dit Wilson. “Quelles sont les choses que vous feriez si vous aviez plus de temps ? Est-ce de lire ? Écrire de la poésie ou faire de l’art ? Qu’est-ce qui vous est passé par la tête ?”

Anne McClain

Dans un récent fil de discussion sur Twitter, l’astronaute actuelle de la NASA Anne McClain a partagé le type de compétences que tout astronaute de la NASA doit apprendre, appelé “comportement expéditionnaire”.

Selon McClain, un bon comportement expéditionnaire consiste à “parler pour être bien compris” et à écouter activement.

Vous devez également apprendre à devenir un leader en améliorant “la capacité du groupe à atteindre ses objectifs grâce à une influence positive”.

Les astronautes doivent également apprendre à prendre soin d’eux-mêmes, “notamment en ce qui concerne l’hygiène, la gestion du temps et des affaires personnelles, le sommeil et le maintien de l’humeur”.

“Pour pratiquer un bon comportement expéditionnaire de vie de groupe, il faut coopérer plutôt que se faire concurrence”, a écrit McClain. “Cultivez activement la culture de groupe. Respectez les rôles, les responsabilités et la charge de travail. Assumez vos responsabilités ; faites des éloges librement.”

Scott Kelly

Dans un article d’opinion pour le New York Times, l’astronaute vétéran de la NASA Scott Kelly a également donné quelques conseils judicieux à ceux qui sont devenus fous à la maison pendant l’épidémie de coronavirus.

Première étape : suivez une routine. “Vous constaterez que le maintien d’un plan vous aidera, vous et votre famille, à vous adapter à un environnement de travail et de vie différent”, a écrit Scott Kelly.

Étape 2 : ralentissez . “Vivant dans l’espace, j’ai délibérément choisi mon rythme parce que je savais que j’étais là pour le long terme – comme nous le sommes tous aujourd’hui”, a ajouté Kelly. “Prenez du temps pour des activités amusantes : J’ai contacté mes collègues pour des soirées cinéma en ligne, avec des collations, et j’ai regardé Game of Thrones en boucle – deux fois.”

La lecture, le jeu d’instruments, la tenue d’un journal et, bien sûr, le lavage des mains sont autant de moyens de rester sain d’esprit et en bonne santé lorsqu’on est enfermé à la maison, selon Kelly.

Chris Hadfield

L’astronaute canadien à la retraite Chris Hadfield avait également quelques conseils à donner dans une vidéo téléchargée sur sa chaîne YouTube pendant le week-end.

Son conseil est d’aborder la situation d’un point de vue analytique. D’abord, déterminez les risques réels auxquels vous et vos proches êtes confrontés en ce moment. Ensuite, trouvez un objectif et fixez-vous des buts.

“Une fois que vous aurez compris le risque et votre mission, votre but et vos obligations, passez à l’action. Commencez à faire des choses”, a déclaré Chris Hadfield.

“Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour s’isoler”, a soutenu Hadfield. “Tant de gens ont accès à Internet que vous avez l’ensemble des travaux écrits, l’ensemble des connaissances, au bout de vos doigts.”

“Alors prenez soin de vous, prenez soin de votre famille, prenez soin de vos amis, prenez soin de votre vaisseau spatial”, a-t-il conclu.

Buzz Aldrin

Buzz Aldrin, le deuxième homme sur la Lune, a également choisis certains mots pour Eric Berger, le reporter spatial principal d’Ars Technica, la semaine dernière.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il faisait pour assurer sa sécurité pendant l’épidémie – il a eu 90 ans en janvier – Aldrin a répondu : “Allongé sur mon cul et je ferme la porte à clé.”

Lire aussi : Cinq activités spatiales et astronomiques à faire chez soi pendant l’épidémie de coronavirus

Source : Futurism – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *