La carte la plus détaillée du ciel austral mise en ligne

ciel austral

Une équipe d’astronomes provenant de l’Université Nationale d’Australie (ANU) a récemment mis en ligne une carte du ciel austral, réalisée à partir d’une collection d’environ 70 000 images montrant au total près de 300 millions d’étoiles et de galaxies. C’est la plus complète jamais publiée.

Des astronomes australiens de l’Université Nationale d’Australie (ANU) nous offrent une vision jusque-là inédite de la richesse et la complexité du ciel austral, avec la récente mise en ligne d’une carte de ce dernier réalisée à partir d’une collection de 70 000 images, montrant près de 300 millions d’étoiles et de galaxies.

Cette carte du ciel austral est tout simplement la plus complète jamais obtenue et publiée (vous pouvez la consulter en suivant ce lien). Sa mise au point a été rendue possible grâce à l’utilisation du Sky Mapper, un télescope de 1,35 mètre de diamètre et doté d’une caméra possédant 268 millions de pixels.

Le responsable du projet, Christian Wolf, a déclaré que la collection d’images constituait la meilleure représentation du ciel austral jusqu’à présent, mais que c’est seulement le début d’un projet de 5 ans. « La carte finale montrera des étoiles et des galaxies jusqu’à 50 fois plus faibles que les limites de cette carte », explique-t-il. Son avantage par rapport aux précédentes cartes de la constellation est que le télescope Sky Mapper applique des filtres à ses images, en exploitant les caractéristiques normalement invisibles ou quasi invisibles dans le proche infrarouge et le proche ultraviolet.

« Cette abondance d’informations sur les couleurs est d’une importance cruciale pour la recherche d’aiguilles astronomiques dans la meule de foin que constitue le grand nombre d’étoiles sur cette carte », explique de son côté Christopher Onken qui a lui aussi contribué à l’élaboration de cette carte.

La carte est consultable en utilisant les coordonnées, les désignations officielles ou les noms communs en cliquant sur ce lien : Southern Sky Viewer.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *