Kim Jong-un invite les touristes occidentaux à visiter la Corée du Nord

visiter la Corée du Nord

La Corée du Nord a lancé une nouvelle campagne dans l’objectif de faire fleurir le tourisme dans le “superbe et pittoresque” pays.

La nouvelle promotion pour les touristes occidentaux est une tentative de recueillir les fonds nécessaire dans le cadre de sanctions qui menacent de stopper le programme de missiles de Kim Jong-un.

Le moment de la nouvelle campagne semble un peu déroutant, car c’est juste à la suite que les États-Unis ont mis en garde tous les ressortissants américains en Corée du Nord à «partir immédiatement» à mesure que les tensions s’intensifient entre les deux pays.

Les États-Unis ont également émis une interdiction de voyager pour les citoyens qui se rendent en Corée du Nord.

Les nouvelles sont arrivées seulement quelques mois après que l’étudiant américain Otto Warmbier est mort à la suite d’une visite en Corée du Nord où il a été renvoyé chez lui dans le coma à cause du traitement subi alors qu’il était emprisonné par le régime de Kim Jong-un.

Selon Express : Le pays solitaire a restructuré son site Web pour encourager les visiteurs à venir s’amuser dans le “superbe et pittoresque” pays.

Le site Web annonce : “Aujourd’hui l’industrie du tourisme dans la République populaire démocratique de Corée se développe à nouveau sous la direction sage du chef suprême Kim Jong-un.”

Sur l’offre se trouvent des plages où “l’eau n’est pas trop profonde, mais claire, le sable est aussi blanc que la neige” et des terrains de golf qui ont “un nombre satisfaisant de personnel de service”.

Si vous voyagez dans le royaume de l’ermite, vous pouvez également profiter de quelques vagues car “la mer est parfois très agitée dans certains districts, ce qui donne des conditions favorables au surf”.

Dans le but de montrer un côté plus doux, ils visent à «promouvoir la compréhension mutuelle et les liens culturels entre les personnes dans le monde et développer l’économie nationale».

Le Département d’État des États-Unis a interdit aux citoyens de se rendre dans l’État voyou en raison du «grave risque d’arrestation et de détention prolongée dans le cadre du système d’application de la loi de la Corée du Nord».

On estime que 1000 citoyens américains se rendent en Corée du Nord chaque année.

Au moins 16 Américains ont été arrêtés par les autorités nord-coréennes au cours de la dernière décennie, selon le Département d’État ; et comprend «ceux qui ont voyagé de façon autonome et ceux qui faisaient partie de visites organisées».

Otto Warmbier a été condamné à 15 ans de travail acharné, il a été accusé d’avoir voler une affiche de propagande d’un hôtel.

Il a été détenu en captivité pendant plus de 15 mois avant que l’État secret ne l’ait libéré aux États-Unis dans un coma où il est mort tristement une semaine plus tard.

Fred Warmbier, son père, a déclaré : “Les Nord-Coréens attirent les Américains à se rendre en Corée du Nord via des groupes de touristes en Chine, ils font des publicités attirantes et sympathiques sur Internet : ‘Aucun Américain n’est jamais retenu. La Corée du Nord n’a que de la bonté dans son cœur’.”

Après la mort de M. Warmbier, le président des Relations étrangères du Sénat Bob Corker, un républicain du Tennessee, a déclaré :

“Il ne fait aucun doute que nous ne devrions pas voyager sans aucun précédent en Corée du Nord. Nous devrions avoir une interdiction de voyager, et nous travaillons actuellement sur la législation.”

“Nous avons trois Américains détenus maintenant. Cela finit par affecter notre propre sécurité nationale.”

Source : Neon Nettle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *