Un sous-marin de la Première guerre retrouvé en Belgique : 23 corps seraient encore à l’intérieur

sous-marin de la Première guerre

L’épave d’un sous-marin allemand de la Première Guerre mondiale vient d’être découverte en mer à une trentaine de mètres de fond au large d’Ostende, en Belgique, ont annoncé ce mardi les autorités de Flandre occidentale. Les 23 corps des membres de l’équipage sont encore à l’intérieur.

Durant la Première Guerre Mondiale, la marine allemande utilisait le port de Zeebruges comme base de stationnement pour ses « U-boots ». Pour bloquer la flotte allemande dans le port et la neutraliser, les Britanniques avaient décidé en avril 1918 de saborder certains de leurs navires de guerre à l’entrée du chenal. L’un de ces bâtiments vient d’être retrouvé, ont annoncé ce mardi les autorités de Flandre occidentale. Des scanners sous-marins avaient en effet révélé il y a quelques semaines la présence probable d’un sous-marin dans les environs d’Ostende. Les lieux ont depuis été sondés et les recherches ont finalement permis d’établir qu’il s’agissait d’un bâtiment allemand de type UB-II. Le bateau gisait au fond de la mer, sur sa cabine de pilotage.

Le bon état de l’épave semble également indiquer que les 23 corps des membres de l’équipage sont encore à l’intérieur, selon les premières observations de Thomas Termote, plongeur passionné d’archéologie maritime qui a découvert l’épave cet été, qui tenait une conférence de presse ce mardi matin à Ostende au côté du gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé. “Le sous-marin est très intact, tout est encore fermé, c’est ce qu’il (Thomas Termote) a vu lors de la première visite cet été”, a de côté raconté à l’AFP Jan Mees, directeur de l’Institut flamand de la mer. Il y aurait à bord “22 membres d’équipage standard et un commandant”, a déclaré de son côté Carl Decaluwé. “Tous les volets sont toujours fermés. Cela indique que l’épave n’a pas été découverte avant et que, d’autre part, les 23 membres d’équipage sont encore dans l’épave”, a-t-il ajouté.

C’est la onzième fois qu’un sous-marin allemand datant de la guerre de 1914-1918 est découvert dans les eaux territoriales belges. Celui-ci, long de 27 mètres de long et large de 6 mètres, est à ce jour l’exemplaire de ce type le mieux conservé. Seule une partie de la proue est manquante.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *