Un homme va chez le médecin pour une douleur à la jambe et découvre qu’il n’a qu’une moitié de cerveau

jambe-demi-cerveau

Un homme est allé à l’hôpital avec une jambe endolorie et a découvert qu’il avait seulement un demi-cerveau.

La découverte étrange a été faite après que le père de famille de 44 ans est allé dans un hôpital en France se plaignant d’une douleur à la jambe.

Les médecins sont restés perplexes sur la façon dont l’homme, qui n’a pas été nommé, avait survécu.

Cela avait conduit des scientifiques à écrire dans la revue médicale The Lancet que l’intelligence d’une personne et la taille du cerveau ne sont pas aussi liées qu’on l’imaginait autrefois.

jambe-doctor-or-male-nurse-with-a-hypodermic

Les médecins ont fait la découverte après que l’homme est allé à l’hôpital pour une douleur à la jambe.

Lionel Feuillet, qui a étudié le cerveau de l’homme, a déclaré à New Scientist : «Le cerveau entier a été réduit – les lobes frontal, pariétal, temporal et occipital – des deux côtés, gauche et droit. Ces régions contrôle la mobilité, la sensibilité, la langue, la vision, l’audition, les émotions et les fonctions cognitives.

Les médecins ont découvert que l’homme avait été diagnostiqué avec une hydrocéphalie postnatal, un liquide dans le cerveau quand l’homme était âgé de 6 mois.

À cette époque les médecins ont appliqué des “shunts” à la tête du patient pour drainer une partie du fluide.

Les shunts ont été enlevés lorsque le patient avait 14 ans et nous pensons que pendant les 30 années suivantes le fluide a continué se développer dans son cerveau décomposant lentement la matière cérébrale jusqu’à ce qu’il perde 50% à 75% de son cerveau.

Remarquablement l’homme a vécu une vie normale sans se rendre compte qu’il avait ce problème, avec une famille, deux enfants et un bon travail en tant que fonctionnaire.

Le seul problème qu’il a connu est un quotient intellectuel un peu plus faible que la moyenne.

Depuis la découverte en 2007, les médecins ont drainé une grande partie du fluide dans le cerveau.

Après une étude de huit ans sur l’état de l’homme, les scientifiques croient qu’il a survécu parce que son cerveau se réorganise au fil du temps.

Comme certaines parties de son cerveau sont “mortes”, d’autres parties se sont débrouiller pour relever ces fonctions.

Incroyable.

Source : Metro.co.uk par Carri-Ann Taylor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *