Nouvelles images de Pluton : Montagnes de glace

Les dernières images de la sonde spatiale New Horizons de la NASA révèlent une vue imprenable sur les majestueuses montagnes glacées de Pluton avec un “look arctique étrangement familier”.

Un porte-parole de la Nasa a dit : “15 minutes après son meilleur rapprochement de Pluton le 14 juillet 2015, New Horizons a regardé en arrière vers le soleil et capturé ce point de vue des montagnes glacées escarpées et des plaines de glace qui s’étendent sur l’horizon de Pluton.”

L’étendue lisse de la plaine glacée officieusement appelé Sputnik Planum est flanquée à l’ouest par des montagnes escarpées jusqu’à 3.5 kilomètres de haut, y compris Norgay Montes au premier plan et Hillary Montes à l’horizon.

À l’Est de Spoutnik le terrain rugueux est coupé par ce qui semble être des glaciers.

pluton-glacier-new_horizon

Le porte-parole a ajouté : «Le contre-jour met en évidence une douzaine de couches de brume dans l’atmosphère de Pluton.”

Alan Stern, chercheur principal de New Horizons à Southwest Research Institute, Boulder, Colorado, a déclaré : “Cette image fait vraiment sentir comme si vous étiez là, à Pluton, observant le paysage par vous-même. Mais cette image est aussi une aubaine scientifique, révélant de nouveaux détails sur l’atmosphère, les montagnes, les glaciers et les plaines de Pluton.”

“Pluton est étonnamment semblable à la Terre à cet égard”, a ajouté Stern, “et personne ne l’a prédit.”

Pluto-3

Will Grundy, chef de l’équipe New Horizons Composition de Lowell Observatory, Flagstaff, en Arizona, a déclaré : “En plus d’être visuellement superbes, ces brumes basses font allusions au temps changeant de jour en jour sur Pluton, comme ici sur Terre.”

Il semble également y avoir un cycle “hydrologique” sur Pluton remarquablement semblable à la Terre – mais impliquant de l’azote plutôt que de l’eau glacée.

Sputnik Planum, la région lisse en forme d’ampoule, est une région “d’un blanc éclatant”, les hautes terres peuvent être revêtues par la glace d’azote transportée dans l’atmosphère.

Le porte-parole a ajouté : «Les zones lumineuses à l’est de la grande plaine glacée officieusement appelé Sputnik Planum semblent avoir été recouvertes par ces glaces, qui se sont peut-être évaporées de la surface de Sputnik, puis redisposées à l’est.”

Pluto-plaines

L’azote congelé, semble s’être accumulé sur les hautes terres vers la droite avant de se vider sur la plaine

Le nouveau panorama de l’imageur Ralph révèle également des glaciers flottant dans cette région de Sputnik Planum.

“Ces caractéristiques sont semblables aux ruisseaux gelés sur les marges des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique.”

Alan Howard, un membre de Geology, Geophysics and Imaging team de l’université de Virginie, Charlottesville, a déclaré : “Nous ne nous attendions pas à trouver des indices d’un cycle glaciaire à base d’azote sur Pluton opérant dans les conditions glaciales du système solaire extérieur.”

“Ce serait directement comparable au cycle hydrologique qui alimente les calottes glaciaires de la Terre, où l’eau est évaporée des océans, retombe sous forme de neige, et retourne à la mer par le biais de l’écoulement glaciaire.”

Source : Daily Express par Jon Austin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *