Disparu depuis 1708, un bateau est retrouvé au large de la Colombie

1708

L’épave du San José, célèbre navire espagnol, vient de refaire surface au large de la Colombie après 300 ans passés sous l’eau. Ses soutes pourraient contenir un butin estimé à milliard de dollars.

Les amateurs de chasse au trésor vont être servis. Un galion espagnol, le San José, disparu en 1708 a été découvert au large de Carthagène, en Colombie. Le navire pourrait contenir un magot d’au moins un milliard de dollars.

C’est le président colombien lui-même, Juan Manuel Santos, qui l’a annoncé vendredi sur Twitter: “Excellentes nouvelles ! Nous avons trouvé le galion San José. Nous donnerons plus de détails lors d’une conférence de presse à Carthagène”.

“289 tableaux et des reliquaires” à bord du San José Le galion espagnol a sombré en 1708 dans la mer des Caraïbes, au large du port de Carthagène, dans le nord de la Colombie. La raison? Il a été coulé par la flotte britannique, alors qu’à son bord se trouvait un véritable trésor, recueilli dans les colonies d’Amérique du sud, pour le compte du roi Philippe V.

“L’embarcation contenait des pièces d’or et d’argent, des bijoux auxquels s’ajoutaient des encensoirs qu’un marquis envoyait à son confesseur, des bagues que des ducs ruinés avaient laissées à des trafiquants, mais aussi de la vaisselle plaquée or. Dans deux coffres, se tenaient aussi 289 tableaux et des reliquaires, chacun avec un pied en argent”, écrit le quotidien colombien El Pais. Un butin estimé à un milliard de dollars. Le président colombien a annoncé qu’un musée serait créé pour accueillir les vestiges et le trésor du San José.

Source : L’Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *