Journée mondiale des ovnis : “J’ai été enlevé par des extraterrestres et ils ont mis une machine dans mon corps”

machine-ovni

Steve Munday est marié et gère magasin de sport dans le rugby, mais il y a quarante ans il a vécu une expérience bizarre. Il affirme avoir encore un implant étranger dans son bras comme un souvenir de la journée, il a été enlevé alors qu’il circulait à vélo jusqu’à la maison de son ami à Northampton en 1974.

Steve dit : “Le voyage aurait dû me prendre 15 minutes, 20 minutes au plus. Pourtant, il me semble avoir des trous de mémoire pendant ce voyage. Tout ce que je peux me souvenir se résume en une minute, où je roulais sous un soleil radieux et je me suis d’un coup retrouvé presque deux kilomètres plus loin en descente avec un vélo vacillant”.

“Le temps avait manifestement passé, il faisait déjà nuit. Quand je suis arrivé à la maison de mon ami, 2 heures s’étaient écoulées depuis mon départ, j’ai donc “perdu” 1 heure et 45 minutes.

Quelques jours plus tard, j’ai découvert un petit objet sous ma peau. Il n’y avait aucun signe d’une quelconque opération ni de cicatrice, juste une marque rouge. L’objet fait environ 1 centimètre de long par 3 ou 4 millimètres de large et semble être indépendant de mon corps.

Quand il est actif il bouleverse les scanners aux caisses des supermarchés. Il dérègle les machines et affiche des prix erronés. Il affecte également d’autres gadgets électriques si je m’approche trop.”

machine-croquis-steve_munday-ovni

Le croquis de Steve Munday de l’OVNI (Photo: Steve Munday)

«Je ne sais pas ce que l’objet fait réellement. Si il est vraiment étranger, alors peut-être qu’ils m’ont étiqueté afin de pouvoir surveiller où je suis et où je vais.

Il pourrait même être utilisé comme un moyen de me contacter si ils ont besoin.

A ce jour je suis intrigué par ce qui s’est passé durant cette “absence” de 1 heure et 45 minutes ce soir en 1974.”

Interview par Nigel Watson. Nigel Watson est l’auteur de The UFO Investigations Manual.

Source : Metro.co.uk Par Rob Waugh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *