Anonymous s’attribue le mérite de cyberattaques paralysant la Turquie

turquie

L’hésitation de la Turquie dans le combat contre ISIS l’a confronté à un énorme blocage de ses sites Web.

Apparemment, les hacktivistes d’Anonymous ne ciblent pas seulement et directement ISIS – ils provoquent aussi le chaos pour les pays indirectement responsables. Le collectif revendique une série croissante de cyberattaques qui ont perturbé les banques, des installations Internet et sites Web du gouvernement en Turquie. Cette campagne vise à punir la Turquie pour avoir prétendument fermer les yeux face aux activités qui financent les extrémistes d’ISIS, tels que la contrebande de pétrole. Selon Radware, les attaques ont été si féroces qu’elles ont bloqué l’accès à plus de 400 000 sites Web.

La principale responsabilité des Anonymous n’est pas certaine. Alors qu’un administrateur de l’adresse du site dit que les attaques proviennent de “sources organisés” en dehors de la Turquie, il y a la crainte que cela puisse être des représailles de la Russie pour l’avion de combat abattu par la Turquie. À l’heure actuelle, le gouvernement refuse de pointer du doigt et dit seulement qu’il a les choses sous contrôle. Cela peut prendre beaucoup de temps jusqu’à ce que il y a une pause dans l’assaut numérique, sans parler de se faire une idée claire de qui est à blâmer.

Source : Engadget – Image credit : AP Photo/Hussein Malla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *