Des booms mystérieux entendus dans 64 endroits à travers le monde créent la confusion parmi les scientifiques

booms

Parmi les explications suggérées, on peut citer un boom sonore provenant d’un avion ou d’une météorite, mais personne n’a été en mesure de confirmer ou d’expliquer ce qui cause ce qu’on appelle les “Bama Boom”.

La communauté scientifique, qui ne connaît toujours pas l’origine de ce phénomène de plus en plus fréquent, a été déconcertée par une série de “booms” importants dans différentes parties du monde.

Jusqu’à présent cette année, il y a eu au total 64 événements similaires aux États-Unis, dans certaines régions du Royaume-Uni, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

La plus récente a eu lieu dans les États de l’Alabama et du Colorado (États-Unis), selon CBS Denver.

Beaucoup de ses habitants ont rapporté par le biais des réseaux sociaux entendre ce qu’ils appellent le “Bama Boom”.

Bill Cooke, porte-parole du Meteoroid Environment Office de la NASA, a déclaré que le dernier épisode aurait pu être causé par un avion supersonique, une explosion au sol ou l’explosion de météorites dans l’atmosphère.

A cet égard, l’US Geological Survey (USGS), après avoir analysé le bruit, a confirmé qu’il n’était pas le résultat d’un tremblement de terre.

Beaucoup de gens supposent que le bruit extravagant a pu être causé par le vol militaire d’un avion supersonique, malgré le fait que l’US Air Force ne l’a pas encore confirmé.

Selon le magazine Popular Mechanics, la source la plus fréquente de ces “bangs soniques mystérieux” sont les vols militaires inopinés avec des avions supersoniques.

booms

Graphique d’une rafale détectée lors de la retraite de l’USGS Lakeview près de Centerville, le 14 novembre à 13h39, heure locale. La cause du son reste inexpliquée. (Crédit : NASA).

Cependant, aux États-Unis, l’armée de l’air n’en a pas parlé.

Les bruits mystérieux ont été rapportés par des dizaines de résidents de différents lieux : un habitant de la ville d’Abergavenny (Pays de Galles, Royaume-Uni) l’a décrit comme “une explosion de fusil de chasse ou de feux d’artifice”.

Parlant au Abergavenny Chronicle, une résidente a dit : “J’ai failli avoir une crise cardiaque, c’était tellement fort. Au début, je pensais que c’était un coup de fusil ou un feu d’artifice, mais c’était beaucoup trop fort pour ça. On aurait dit un char d’assaut. Mon mari a dit que c’était probablement des mini-météores entrant en collision avec la Terre.”

booms

Les “Bama Booms” sont-ils causés par les avions militaires ?

D’autres le rapportent à des météorites provenant de la pluie d’étoiles annuelle Léonides, qui a atteint son apogée la semaine dernière, et même avec des explosions causées lors de l’entraînement militaire.

Ron Hranac, un expert en astronomie, a déclaré à la SCS que si les rafales étaient produites par un météoroïde, elles ne seraient pas liées aux Léonides parce que les météorites de la tempête sont trop petites pour atteindre le sol et produire de tels bruits.

Le 27 octobre, un autre “Bama Boom” a été enregistré dans la péninsule d’Eyre, dans le sud de l’Australie, après que plusieurs témoins eurent vu le passage d’une météorite brillante.

Un porte-parole de Red Desert Fireball, un réseau de caméras en Australie qui surveillent les météorites pénétrant dans l’atmosphère, indique que le phénomène pourrait être causé par un changement de pression lorsque le corps céleste est entré dans la Terre.

Que sont les bruits énigmatiques ?

Bangs supersoniques : Un bang supersonique est un son qui est associé aux ondes de choc produites par un avion voyageant dans les airs à des vitesses plus rapides que la vitesse du son. Les bangs supersoniques produisent des quantités massives d’énergie sonore, c’est pourquoi les bangs supersoniques sonnent comme une explosion pour l’oreille humaine.

Nous pourrions assister à des exercices militaires jamais vus auparavant : Tout au long des décennies, des gens de partout dans le monde ont entendu des bruits inexpliqués qui ont eu pour conséquence d’être reliés à l’entraînement militaire, dans des bases militaires ou navales au sein de régions éloignées. Ces bruits peuvent être causés par des exercices militaires similaires.

Il s’agit peut-être d’explosions contrôlées : Une explosion contrôlée est une méthode permettant de faire exploser ou de désactiver un engin explosif suspect. Bien qu’il s’agisse de l’une des théories, les experts croient que nous n’entendons pas réellement les booms massifs dus aux explosions contrôlées ou aux démolitions.

Certains experts affirment qu’il peut s’agir d’un temps inhabituel : C’est un fait que de nombreux bruits forts sont liés à des événements météorologiques inhabituels, comme des orages électromagnétiques. Peut-être que les “bama booms” bruyants sont le résultat d’événements météorologiques extrêmement inhabituels.

Météores pénétrant dans l’atmosphère terrestre : Les experts disent que les météorites pénétrant dans l’atmosphère terrestre ont la capacité de produire des bruits étranges et forts lorsqu’elles entrent en collision avec notre atmosphère.

Enfin et surtout, les extraterrestres : On ne peut pas finir la liste sans mentionner les extraterrestres, n’est-ce pas ? Qui sait, peut-être que les bruits mystérieux sont le résultat de véhicules aliens effectuant des manœuvres dans l’atmosphère terrestre.

Les booms mystérieux en 2017

18 novembre – Michigan
19 novembre – Damas – causées par des frappes aériennes
17 novembre – Laponie – causée par météorite
15 novembre – Idaho
14 novembre – Alabama
8 novembre – Tennessee
4 novembre – Oregon
3 novembre – Minnesota
1er et 2 novembre – New Jersey et San Diego
27 octobre – Péninsule d’Eyre – causée par météorite
25 octobre – New Jersey
20 octobre – Colombie-Britannique
17 octobre – Caroline du Nord
10 octobre – Detroit
25 septembre – St Ives
22 septembre – Temple Terrace, Floride
17 septembre – Maryland, Pennsylvanie, New York, Virginie, Delaware, New Jersey, Ohio et Massachusetts – causé par les météorites.
7 septembre – Moranbah, Australie
30 mai – Tauranga, Nouvelle-Zélande
26 mai – Kent
24 mai – Texas
19 mai – Massachusetts
16-17 mai – Lincolnshire
Le 13 mai – L’Ontario – causé par le tremblement de terre
12 mai – Tennessee
11 mai – Abergavenny, Pays de Galles
7 mai – La Floride – causé par une mission militaire secrète
25 avril – San Diego
17 avril – Michigan
15 avril – Michigan
9 avril – Maine
3 avril – Texas
Mars – Vermont
27 mars – Cornwall
26 mars – Arizona
25 mars – Gordonvale, Australie
22 mars – Wisconsin
13 mars – Virginie – causé par le tremblement de terre
12 mars – New York
11 mars – Kentucky
5 mars – Montréal
2 mars – Nottingham
27 février – Louisiane
13 février – Ohio
12 février – Indiana
10 février – Pennsylvanie
30 janvier – Nouvelle-Orléans
30 janvier – Washington D. C.
29 janvier – Maryland
24 janvier – San Diego
20 janvier – Swansea
19 janvier – Nouvelle-Orléans
18 janvier – Caroline du Nord
17 janvier – Canterbury
16 janvier – Beddgelert, Pays de Galles
16 janvier – Grand Manchester
13 janvier – Marseille
12 janvier – North Yorkshire
6 janvier – Louisiane
6 janvier – Oregon
5 janvier – Liverpool
4 janvier – Missouri
4 janvier – Washington
3 janvier – Connecticut

Source : Ancient Code

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *