Elon Musk : “Nous vivons probablement dans une simulation informatique”

une simulation informatique

Invité lors d’un récent podcast par l’humoriste et présentateur Joe Rogan, publié ce vendredi, Elon Musk a expliqué que nous étions tous probablement piégés dans une simulation informatique. Il a aussi fumé, et bu du whisky.

L’idée n’est pas nouvelle, et pourrait d’ailleurs apporter une réponse au célèbre Paradoxe de Fermi qui pose la question suivante : “S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ?“. Notre planète est en effet beaucoup plus jeune que l’Univers. Si des civilisations avancées ont déjà évolué dans la Galaxie, alors l’une d’entre elles a probablement déjà maîtrisé le voyage interstellaire. Nous devrions alors pouvoir déceler des “traces” de ces passages. Or, ce n’est pas le cas. Comment l’expliquer ?

Pour répondre à ce paradoxe, plusieurs hypothèses ont été avancées : soit ils sont là, mais nous n’avons pas décelé les traces de leur passage; soit ils sont là, mais ont pris soin de ne pas laisser de traces ; soit ils ne sont pas là. Elon Musk, lui, explique cela par le fait que notre univers n’est probablement qu’une simulation informatique. “L’univers a 13,8 milliards d’années, donc toutes les civilisations qui ont surgi dans tout le cosmos ont eu beaucoup de temps pour parfaire leur savoir-faire technologique”, explique-t-il.

Il poursuit : “Si vous assumez une quelconque amélioration, les jeux ne se distingueront pas de la réalité, ou la civilisation prendra fin. L’une de ces deux choses se produira. Par conséquent, nous sommes très probablement dans une simulation, car nous existons. Je pense qu’il y a beaucoup, beaucoup de simulations. Vous pourriez aussi bien les appeler réalité, ou vous pourriez les appeler multivers“.

Un scénario à la Matrix ? “Le “substrat” ​​sur lequel tournent ces simulations, quel qu’il soit, est probablement assez ennuyeux, du moins par rapport aux simulations elles-mêmes, poursuit le patron de SpaceX. Pourquoi voudriez-vous faire une simulation ennuyeuse ? Vous feriez une simulation beaucoup plus intéressante que la réalité de base, ajoute-t-il, citant les jeux vidéo et les films réalisés par l’humanité, qui ne sont que “des distorsions de ce qui est intéressant dans la vie“.

Si une civilisation extraterrestre avancée a effectivement, au cours de son histoire, eu accès à la création de faux univers, dont le notre, la découverte d’une intelligence extraterrestre ou de traces laissées par celle-ci par l’humanité ne serait ainsi que le résultat de la volonté de ses créateurs. Si l’on part de ce principe, la réponse au Paradoxe de Fermi pourrait être que l’humanité n’est tout simplement pas “prête”.

Outre ces questions, Elon Musk est également revenu sur ses préoccupations concernant l’intelligence artificielle non réglementée, sur la nécessité pour notre espèce de se débarrasser des combustibles fossiles, mais aussi d’explorer de Nouveaux Mondes. Vous retrouverez l’intégralité de l’interview ici.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *