Le cas étrange d’un homme qui n’a pas pu roter pendant 34 ans

Un homme de 34 ans ayant perdu sa capacité de roter quand il était bébé, en raison d’une condition si rare qu’elle n’a même pas de nom, a récemment été guéri par des injections de Botox dans sa gorge, et affirme que sa vie s’est améliorée plus que quiconque ne pourrait jamais l’imaginer.

La plupart d’entre nous prenons le rots pour acquis, ou le considérons même comme offensant, sans tenir compte du fait que sans cela, nous devrions supporter une douleur atroce. C’est du moins ce qu’affirme Neil Ribbens, un homme qui n’a pas pu roter pendant la plus grande partie de sa vie. Le jeune talent de la maison de disques de l’est de Londres, au Royaume-Uni, n’a pas réussi à libérer du gaz de son estomac, ce qui lui a causé des douleurs atroces, des hoquets et des ballonnements, surtout après avoir consommé de gros repas ou bu de la bière et d’autres boissons gazeuses.

Le problème bizarre de Neil était causé par son larynx, qui est apparemment devenu si tendu qu’il empêchait les gaz de s’échapper par la gorge. Étant incapable de roter depuis bébé, l’homme a vu divers médecins au fil des ans, espérant trouver un remède à son état. Cependant, la plupart des médecins n’avaient jamais entendu parler d’un tel problème, et certains ne le prenaient même pas au sérieux. Neil se souvient d’un médecin qui riait de son incapacité à roter, alors que la plupart des autres ne recommandaient que des médicaments inefficaces.

Vous n’arrêtez jamais d’y penser, mais le fait d’être incapable de roter quand vous en avez vraiment besoin peut grandement affecter votre vie sociale. Neil dit avoir évité le pub avec ses amis jusqu’à l’âge de 25 ans parce qu’il savait qu’une simple bière lui causerait de graves douleurs et qu’il ne pourrait pas s’amuser. Le grand repas de Noël – ou n’importe quel repas à trois plats d’ailleurs – n’était pas non plus pour lui, car cela faisait gonfler son ventre à deux fois sa taille normale, et il souffrait de graves hoquets et douleurs.

Lorsque l’accumulation de gaz dans son estomac atteignait un certain point, elle déclenchait un gargouillis particulier provenant du fond de la gorge de Neil, qu’il décrit comme “le son le plus étrange que vous ayez jamais entendu de la part d’un corps humain”. S’ensuivait ensuite une oppression dans sa poitrine et d’un goût acide dans sa bouche. Puis les ballonnements commençaient, et les crampes, et dans les cas extrêmes, il avait un vilain hoquet.

Alors, comment supportez-vous ce genre de problème ? Eh bien, Neil dit que sa seule option était de devenir vraiment bon pour libérer le gaz en pétant, ce qui le mettait parfois dans des situations embarrassantes.

Heureusement pour Neil, son cauchemar s’est terminé un jour où, en cherchant un autre médecin en ligne, il a trouvé le chirurgien Yakubu Karagama, basé à Manchester, qui était non seulement familier avec son état, mais qui avait en fait été le pionnier d’un traitement à base de Botox.

Le Botox est couramment utilisé en chirurgie esthétique, pour aplanir les rides, mais lorsqu’il est injecté dans les muscles, il provoque également une réduction de la contraction musculaire anormale, ce qui permet aux muscles de devenir moins raides. Neil l’a fait injecter dans son larynx, pour le rendre tendu, et bien que la procédure ait coûté 4 000 dollars, il prétend qu’elle valait chaque centime.

“Les mots ne peuvent pas décrire à quel point je me sens mieux”, a dit M. Ribbens. “Ne pas pouvoir roter, c’est drôle de regarder en arrière et d’en parler maintenant, mais à l’époque, c’était horrible.”

Et le meilleur, c’est que contrairement au Botox cosmétique, qui doit être injecté régulièrement pour préserver ses effets, dans le cas de Neil, cette seule procédure a dû guérir son état pour de bon.

Le Dr Karagama, l’un des rares chirurgiens au monde à traiter cette maladie inhabituelle, dit que les malades sont souvent ignorés ou même ridiculisés, mais que leur problème n’a rien de drôle. Ils doivent souvent supporter de fortes douleurs qui peuvent durer des heures, jusqu’à ce que l’accumulation de gaz dans leur estomac soit éliminée par la “porte arrière”. Malheureusement, parce que c’est une condition vraiment très rare, les médecins commencent à peine à la comprendre.

Source : Oddity Central

4 réponses

  1. Ajax dit :

    Tu t’es fais chier à traduire un article sur un mec qui arrive pas à roter? Sérieusement? ça intéresse qui franchement?
    Bientôt, le mec qui n’a pas chier depuis 10 ans?
    [ASR : Dans l’ordre : Oui, oui, plusieurs personnes, merci pour ta proposition]

    • Vanka dit :

      Ne pas pouvoir roter cause des douleurs atroces,insoutenables,qui peuvent durer des heures. C’est une horrible maladie,peu connue des médecins,mais très handicapante.
      Merci pour cet article plus qu’intéressant.

  2. Simon dit :

    MERCI MERCI MERCI
    J’ai 19 ans et je viens de tomber sur cet article, j’ai exactement le même problème je n’ai jamais su roter ce qui me cause les mêmes problèmes que ce Niels..
    C’est fou j’ai jamais pu trouver un témoignage comme celui ci ou même une maladie qui s’en rapprochait.
    Comme Neil le dit si bien, j’ai pu développer une capacité a maîtriser mes flatulences à la perfection.. C’est le seul avantage je crois ;)
    Je vais me renseigner sur cette injection de Botox auprès de mon médecin, en espérant qu’il ne se foute pas de moi..
    Encore merci,
    S

    • Grx dit :

      Moi aussi j’ai exactement ce même problème, ça fait des années que je fais des recherches et je ne suis jamais tombé sur du sérieux comme ça, enfin!
      J’ai aujourd’hui 26ans et d’aussi loin que je me souvienne je ne rôte pas, ce qui me fait très mal et me pourrie ma vie sociale à cause du bruit aussi…
      Pour ceux qui serait dans le même cas et qui voudrait en discuter, je laisse mon adresse mail: caribbean-@live.fr
      Un grand merci pour l’article qui met enfin une explication sur ces maux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *