Il s’avère que le stress rend les cheveux gris, confirment les scientifiques


Des chercheurs de l’Université Harvard ont étudié le système nerveux et les cellules souches pour constater comment le stress affecte la pigmentation des cheveux.

Le vieil adage selon lequel le stress fait grisonner les cheveux a maintenant été confirmé par des scientifiques de l’Université Harvard.

La raison pour laquelle les cheveux de la reine française, Marie-Antoinette, sont devenus gris après sa capture pendant la Révolution française est peut-être que ses cellules souches qui régénèrent les pigments et colorent les follicules pileux se sont “éteintes”.

Leurs découvertes ont été publiées dans la revue Nature mercredi.

Différentes raisons de stress

“Tout le monde a une anecdote à raconter sur la façon dont le stress affecte son corps, en particulier au niveau de la peau et des cheveux – les seuls tissus que nous pouvons voir de l’extérieur”, a déclaré le Dr Ya-Chieh Hsu, auteur principal de l’étude et professeur associé de cellules souches et de biologie régénérative à l’Université de Harvard.

cellules

Innervation sympathique élaborée (magenta) autour des cellules souches des mélanocytes (jaune), Source: Hsu Laboratory / Harvard University

“Nous voulions comprendre si ce lien est vrai, et si oui, comment le stress entraîne des changements dans divers tissus. Nous étions vraiment curieux de voir si le stress conduit effectivement au grisonnement des cheveux”, a poursuivi le Dr Hsu.

Par le processus d’élimination, l’équipe de scientifiques a pu s’attaquer à la racine du problème.

cheveux-gris-cellules

Au départ, l’équipe pensait que le système immunitaire pouvait être en faute, se détraquant pendant des périodes de stress extrême et attaquant les cellules pigmentaires. Cependant, chez les souris sans système immunitaire que les scientifiques ont observées, leurs poils sont quand même devenus gris.

Ensuite, ils ont cherché à savoir si l’hormone du stress, le cortisol, était responsable, mais les souris dépourvues de glandes surrénales ont quand même eu les poils gris.

Enfin, l’équipe a examiné le système de réponse de combat ou de fuite du corps, le système nerveux sympathique. Ces nerfs se ramifient en follicules pileux sur notre peau. Les chercheurs ont découvert que lorsqu’ils étaient stressés, ces nerfs libéraient un composé organique appelé norépinéphrine.

Ce composé organique provoque une réaction excessive et un surmenage des cellules souches, qui libèrent trop de pigment et finissent par épuiser leur réservoir de couleur.

graph-souris

Infographie montrant comment les cellules souches sont épuisées en réponse au stress, ce qui fait que les cheveux deviennent gris chez les souris, Source : Judy Blomquist/Université de Harvard

Une fois que les cheveux deviennent gris, il n’y a pas de retour en arrière

Malheureusement, une fois que ce réservoir est épuisé, il n’y a pas de retour en arrière. D’où les cheveux gris, non colorés. Comme l’a confirmé le Dr Hsu : “Après quelques jours seulement, toutes les cellules souches régénératrices de pigments ont été perdues. Une fois qu’elles ont disparu, on ne peut plus régénérer le pigment. Les dommages sont permanents.”

Ya-Chieh Hsu

L’auteur principal Ya-Chieh Hsu montre un diagramme d’un follicule pileux – avec une souris de test utile, Source : Jon Chase/Université de Harvard

Les scientifiques espèrent que leurs recherches contribueront à mettre en lumière les effets plus larges du stress sur différents organes et tissus et à ouvrir la voie à la création de médicaments pouvant contrer cet effet de grisonnement.

Le Dr Hsu a déclaré : “Comprendre comment nos tissus se modifient sous l’effet du stress est la première étape essentielle vers un éventuel traitement susceptible d’arrêter ou de renverser l’impact néfaste du stress. Nous avons encore beaucoup à apprendre dans ce domaine.”

Lire aussi : Une étude montre l’effet des caresses de votre chien ou de votre chat sur les niveaux de stress

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *