2 anciennes pyramides égyptiennes cachant des secrets enfouis


Les anciennes pyramides égyptiennes cachent des secrets inattendus en dessous d’elles.

De toutes les pyramides de l’Égypte ancienne, aucune n’est peut-être aussi déroutante que la plus grande et la plus ancienne d’Égypte. Ces deux pyramides cachent des secrets inattendus, bien en dessous de la surface.

Il y a plus de 100 ans, plus précisément en 1842, l’égyptologue Kard Richar Lepsius a dressé la première liste moderne des pyramides égyptiennes – connue sous le nom de Liste de Lepsius – où il en a compté 67. Depuis lors, cette liste a doublé, selon les sources que vous consultez.

Il est généralement admis qu’il y a environ 120 pyramides en Égypte, de tailles différentes, construites à partir du règne du pharaon Djéser de la troisième dynastie.

Le nombre exact de pyramides construites en Égypte est difficile à évaluer, car beaucoup de ces structures anciennes sont en ruines ou enterrées sous les sables dorés de l’Égypte. De nombreuses pyramides sont encore en mauvais état de conservation. Si elles sont visibles à la surface, elles peuvent n’apparaître que sous forme de monticules de gravats. C’est précisément ce qui rend leur identification presque impossible pour les experts.

Sur les quelque 120 pyramides d’Égypte, une demi-douzaine environ sont considérées comme de grandes pyramides.

La Grande Pyramide

La plus grande pyramide d’Égypte est la grande pyramide de Khéops, un monument antique qui aurait été commandé à la IVe dynastie par le fils de Snéfrou, successeur du trône. La pyramide aurait été conçue, planifiée et construite par le vizir royal et architecte Hémiounou de Khéops.

Selon les principaux spécialistes, les Égyptiens de l’Antiquité n’ont pas eu besoin de plus de 20 ans pour construire la pyramide. En deux décennies, on a théorisé que les constructeurs ont empilé jusqu’à 2,3 millions de blocs de pierre et ont construit une pyramide d’un poids total d’environ 6,5 millions de tonnes.

Une fois terminée, avec une hauteur originale de 146,7 mètres ou 280 coudées royales égyptiennes, la pyramide de Khéops est restée la plus haute construction construite par l’homme sur la surface de la planète.

L’achèvement de la grande pyramide de Gizeh a marqué l’apogée de la construction des pyramides de l’Égypte ancienne.

Les égyptologues s’accordent à dire que la pyramide de Khéops a été construite pour abriter le corps du pharaon et le protéger dans l’au-delà. En fait, les experts affirment que toutes les pyramides de l’Égypte ancienne étaient des tombes, rien d’autre, même si un récent sondage sur Internet a révélé que pas plus de 5 % des gens croient que les pyramides étaient des tombes.

Aujourd’hui, la grande pyramide s’élève à 138,8 mètres, sans sa pierre de couronnement ni son sommet.

De toutes les pyramides d’Égypte, c’est la seule qui ait été construite avec huit et non quatre côtés. De plus, c’est la seule pyramide qui possède à la fois des passages ascendants et descendants. On ne sait pas encore très bien quel est leur but.

La grande pyramide comporte également un total de trois chambres à l’intérieur. L’une – la plus mystérieuse – est située juste sous la pyramide et a été laissée entièrement inachevée, presque comme si les constructeurs l’avaient abandonnée à la hâte.

Juste au-dessus de la base de la pyramide se trouve la “Chambre de la Reine”. Au-dessus, presque au milieu de la grande pyramide, se trouve la Chambre du Roi qui a été grossièrement achevée et qui comporte un sarcophage de pierre massif et vide. Les égyptologues affirment que c’est à l’intérieur de ce sarcophage que se trouvaient autrefois les restes momifiés du roi Khéops.

Bien que de nombreux érudits soutiennent que la grande pyramide est la structure la plus parfaite construite dans l’Égypte ancienne, des pyramides plus anciennes ont ouvert la voie à sa construction.

La première

La première pyramide d’Égypte serait la pyramide à degrés de Saqqarah, dont on pense qu’elle a été achevée il y a environ 4 700 ans.

Planifiée, conçue et construite par Imhotep, la pyramide à degrés est considérée comme le plus ancien bâtiment colossal en pierre et la première construction en pierre de taille à grande échelle en Égypte.

Cette pyramide, dont on pense qu’elle a d’abord été une sorte de mastaba carré, s’inspire de nombreux précédents de structures antérieures. Néanmoins, elle a révolutionné l’architecture de l’Égypte ancienne à plus d’un titre.

Les égyptologues soutiennent qu’Imhotep a construit la pyramide à degrés en six étapes au total, qui s’étalent sur les dix-neuf années pendant lesquelles Djéser aurait régné sur l’Égypte.

Au départ, il s’agissait d’une sorte de structure expérimentale – un mastaba carré – dont on pense qu’elle s’est progressivement agrandie. Dans un premier temps, les constructeurs l’ont agrandie de façon régulière sur les quatre côtés, puis la structure a été agrandie sur les côtés est.

Les égyptologues pensent que ce proto-mastaba a été construit en deux phases, d’abord pour former une structure à quatre étages – ce qui était déjà à l’époque une pyramide à quatre étages – puis pour former une structure à six étages, ce qui a donné la pyramide à six étages que nous voyons aujourd’hui.

Une fois terminée avec ses six mastabas superposés, la pyramide à degrés a été recouverte de blocs de calcaire finement polis qui ont permis à la pyramide de réfléchir les rayons du Soleil.

La plupart des pierres utilisées dans sa construction provenaient de Saqqarah. Bien qu’aucun texte ancien détaillant les méthodes exactes de construction ou de transport utilisées pour construire la pyramide n’ait jamais été découvert, les égyptologues émettent l’hypothèse que des rampes ont pu être utilisées pour soulever les lourdes pierres afin de construire la pyramide.

Pour transporter les blocs de pierre massifs, et puisque les Égyptiens de la troisième dynastie ne connaissaient pas la roue ou la poulie, des rouleaux ont très probablement été utilisés pour transporter les pierres d’une position à l’autre.

Le secret de Khéops

Bien que la grande pyramide de Gizeh soit populaire et célèbre en raison de sa taille, de sa précision et de sa conception complexe, il existe de nombreux autres faits qui en font l’une des pyramides les plus uniques sur Terre.

Les capacités électromagnétiques de la pyramide sont l’une de ces caractéristiques. Oui, vous avez bien lu.

Propagation des ondes électromagnétiques à l’intérieur des pyramides de Khéops à différentes longueurs d’ondes radio (de 200 à 400 mètres). La position rectangulaire noire de la “Chambre du Roi”. Crédit image : Université ITMO, Laser Zentrum Hannover.

Une étude menée en 2016 par des scientifiques de l’université ITMO (Russie) et du Laser Zentrum Hannover (Allemagne) a démontré que la pyramide de 4 500 ans était capable de concentrer l’énergie électromagnétique.

Les chercheurs ont réussi à calculer la section d’extinction et à estimer comment l’énergie est diffusée ou absorbée par la grande pyramide.

L’analyse multipolaire a permis aux scientifiques de confirmer que les champs diffusés se concentraient à l’intérieur des chambres de la pyramide ainsi que sous sa base.

Bien sûr, les scientifiques disent que les Égyptiens ne pouvaient pas connaître cette caractéristique et qu’elle est très probablement aléatoire.

Le secret de Djéser

La pyramide à degrés est fascinante, non seulement en raison de sa signification en tant que monument, mais aussi parce que sous sa surface, se cache un monde souterrain massif.

Avant la construction de la pyramide, les ouvriers étaient chargés de creuser un réseau complexe de magasins, de tunnels, de puits et de chambres.

Illustration montrant le monde sous la pyramide à degrés de Djéser. Crédit image : Les pyramides complètes. Mark Lehner. p.88.

Les experts ont constaté que cet incroyable réseau s’étend sur plus de 5,7 kilomètres de long. Plus de 400 pièces ont été découvertes sous la pyramide et beaucoup d’entre elles présentent des artefacts antérieurs de plusieurs générations au pharaon Djéser.

La façon dont les anciens Égyptiens ont creusé 5,7 kilomètres de matériaux reste un mystère, mais jamais plus dans l’histoire les constructeurs n’ont créé un monde aussi massif sous une pyramide. Cela signifie que la beauté de l’ensemble du complexe de la pyramide au-dessus de la surface n’est qu’un petit point en comparaison avec le monde souterrain monstrueux créé sous la structure.

Le but exact de ce monde souterrain massif reste une énigme, tout comme la mystérieuse disparition de la momie du pharaon qui n’a jamais été retrouvée.

Lire aussi : Pourquoi Nikola Tesla était obsédé par les pyramides égyptiennes

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *