Le voyage dans le temps “techniquement possible”, mais seulement si vous remontez dans le temps

“… rien ne l’interdit dans les lois de la physique théorique.” Nous aurions essentiellement besoin de créer un trou de ver de sorte qu’une extrémité de celui-ci reste presque entièrement immobile, tandis que son autre extrémité bouge à une vitesse presque égale à la vitesse de lumière.

Les voyages dans le temps n’ont été possibles que dans les livres de science-fiction et les théories du complot. Les deux genres regorgent d’histoires et de théories sur la façon de voyager dans le temps.

Et malgré le fait que le voyage dans le temps est un concept familier à la société moderne, la vérité est que les récits de voyages dans le temps remontent à des milliers d’années dans les civilisations antiques, de l’Asie aux Amériques.

Bien que nous ayons fait des progrès technologiques incroyables au cours des deux dernières décennies, nous n’avons toujours pas été en mesure d’expliquer et de démontrer comment le voyage dans le temps serait possible.

Certains scientifiques affirment que ce n’est pas le cas.

Cependant, nous pourrions être capables de voyager dans le temps après tout, selon un astrophysicien qui dit que c’est théoriquement possible, et il n’y a pas de limites.

Les règles de la physique théorique comportent certaines conditions pour réaliser la création de “vortex” qui permettraient éventuellement aux “humains” de revenir dans différentes périodes.

L’astrophysicien Ethan Siegel du Lewis & Clark College a écrit sur le blog de Forbes, Starts With A Bang :

“Bien que nous n’ayons pas encore découvert les conditions nécessaires pour remonter dans le temps et trouver les moyens nécessaires afin de créer un système suffisamment grand pour que les humains puissent le faire, ‘rien ne l’interdit’ dans les lois de la physique théorique.”

Le voyage dans le temps

Le voyage dans le temps est-il possible ?

Comme l’explique l’expert, voyager en arrière dans le temps dépendrait de l’équivalent déroutant de l’énergie positive / particules positives ou nulles trouvées à travers le cosmos, les particules négatives de masse / énergie, qui ont longtemps été théorisées par les experts mais jamais encore identifiées.

“Si cette matière de masse / énergie négative est réelle, la construction d’un trou noir super-massif et de la masse / énergie négative équivalente, tout en les reliant, devrait permettre à un vortex exploitable de devenir réalité”, explique Siegel.

“Quelle que soit la distance à laquelle vous les avez éloignées les unes des autres, si elles avaient suffisamment de masse / énergie (tant positive que négative) cette connexion instantanée resterait.”

La théorie ressemble à de la science-fiction.

Nous aurions besoin de construire un vortex de telle sorte qu’une extrémité reste presque entièrement immobile, tandis que l’autre se déplace à une vitesse presque égale à celle de la lumière.

Le voyage dans le temps

Il faudrait créer un système élaboré de vortex pour remonter le temps.

Du gâteau n’est-ce pas ?

Si nous devions créer un tel système, théoriquement, une personne pourrait être capable de remonter le temps.

Alors, comment remonterions-nous dans le temps si nous construisions un système aussi complexe ?

Le Dr Siegel l’explique dans un scénario avec une destination située à 40 années-lumière.

Après un an, l’extrémité du trou de ver aurait traversé 40 ans, alors que l’autre extrémité n’aurait connu qu’un an.

“Si, il y a 40 ans, quelqu’un avait créé une telle paire de vortex emmêlés et les avait envoyés dans ce voyage, il serait possible d’entrer dans l’un d’entre eux aujourd’hui, en 2017, et de remonter dans le temps à l’embouchure de l’autre… en 1978”, a écrit Siegel.

“Le seul problème, c’est que vous ne pouviez pas être vous-même à cet endroit en 1978 ; vous deviez être à l’autre bout du vortex, ou voyager dans l’espace pour essayer de le rattraper.”

Sources : Ancient CodeForbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *