Elon Musk a un plan pour vous emmener n’importe où sur Terre en une heure

emmener n'importe où

Deux têtes valent peut-être mieux qu’une, mais qu’en est-il de deux technologies de transport futuristes ?

Le matin du 16 mai, Elon Musk s’est rendu sur sa plateforme de communication préférée (Twitter) pour annoncer son intention de combiner le BFR (Big F*cking Falcon Rocket) de SpaceX avec l’Hyperloop souterrain de The Boring Company.

Le résultat ? Un système de transport qui pourrait vous emmener pratiquement n’importe où dans le monde en une heure environ.

Gwynne Shotwell, directrice de l’exploitation de SpaceX, a récemment eu une conversation avec Chris Anderson, conservateur de TED, au cours de laquelle elle a fait le point sur le plan de transport Terre-Terre de SpaceX, que Musk a dévoilé en septembre.

Selon Shotwell, le premier BFR pourra accueillir une centaine de passagers et pourra effectuer une douzaine de voyages par jour. Un billet de New York à Shanghai coûtera environ 2 000 $, selon elle.

“Cela va certainement se produire”, a-t-elle dit à Anderson, notant qu’il devrait être prêt dans environ 10 ans. “Je suis sûre qu’Elon voudra que nous allions plus vite”.

À la suite d’un tweet publié par TED Talk au sujet de la conversation de Shotwell, Musk a répondu avec ses propres nouvelles : L’Hyperloop souterrain de la Boring Company jouerait un rôle dans l’acheminement rapide des personnes vers les ports de lancement du BFR.

Il faut donc de 30 à 40 minutes pour qu’une BFR parcourt le globe d’un bout à l’autre, selon Shotwell. Et Musk promet une randonnée de 15 minutes entre le centre-ville et le site de lancement via l’Hyperloop souterrain.

Cela laisse les voyageurs avec un système qui vous permet d’aller où vous voulez en moins de temps qu’il n’en faut pour regarder un épisode de Black Mirror (en supposant que vous vivez dans une ville avec un dépôt Hyperloop).

Musk a tweeté plus tard qu’il prévoit d’animer une présentation Q&A concernant les plans de la Boring Company à Los Angeles le 17 mai, à 19h). Peut-être qu’il partagera plus de détails sur ce mariage entre ses deux sociétés ; comme si LA sera la première ville à se doter d’un de ces aéroports.

Source : Futurism

1 Commentaire

  1. zantafio

    1 heure pour faire 20 000 kilomètres, comme il faut bien accélérer et ralentir cela il faudra donc aller plus vite a la vitesse de pointe pour compenser cette accélération et ce ralentissement. Donc il va falloir une accélération d’environ 20 minutes, une vitesse de croisière de 20 minutes et une décélération d’environ 20 minutes (je simplifie) comme pendant l’accélération ou le ralentissement la vitesse moyenne est de la moitié de la vitesse de croisière il en découle que la vitesse de croisière sera environ du double de celle de la vitesse moyenne pour parcourir la distance en une heure soit 40 000 kilomètres par heure. il faudra donc accélérer de 0 à 40 000 kilomètre à l’heure en 20 minutes. Sachant qu’il y a 1200 seconde en 20 minutes et que l’on divise 40 000 par 1200 on obtient 33.3 soit une accélération de 3.3 G Question simple : combien de personnes sur terre seront aptes à encaisser cette accélération sans problèmes de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *