Les hackers du gouvernement américain ont piraté et pris le contrôle d’un Boeing 757


Des représentants du gouvernement américain ont révélé qu’un groupe de hackers du gouvernement avait piraté un Boeing 757 et contrôlé avec succès ses fonctions de vol à l’insu des pilotes.

Robert Hickey, un enquêteur informatique de la Sécurité intérieure, et son équipe de chercheurs en sécurité ont réussi à pirater et à prendre le contrôle à distance d’un Boeing 757 sur la piste de l’aéroport d’Atlantic City, au New Jersey.

Bien que l’avion ait été piraté il y a plus d’un an, les détails ont récemment été dévoilés lors du CyberSat Summit 2017 à Tysons Corner, en Virginie. Tandis que les méthodes utilisées pour pirater l’avion sont classifiées, Hickey et son équipe ont utilisé des communications par radiofréquence pour pénétrer dans l’avion. Hickey a dit à Aviation Today :

“Nous avons eu l’avion le 19 septembre 2016. Deux jours plus tard, j’ai réussi à réaliser une pénétration lointaine et non coopérative. Ça veut dire que je n’avais personne qui touchait l’avion, je n’avais pas de menace intérieure. Je me suis tenu à l’écart en utilisant des choses typiques qui pourraient passer à travers la sécurité et nous avons pu établir une présence sur les systèmes de l’avion.”

Boeing 757

Hickey, qui dit que le piratage n’est pas un gros problème, a été surpris d’apprendre que sept capitaines de pilotes de ligne d’American Airlines et de Delta Air Lines n’ont aucune idée que leur avion peut être piraté.

Pendant le piratage de l’avion en 2016, un officiel de Boeing était présent. Maintenant, le fabricant d’avions vient de publier une déclaration disant que le test n’a pas permis d’identifier de vulnérabilités cybernétiques dans le 757, ni dans aucun autre avion de Boeing”.

Un porte-parole de Boeing insiste sur le fait qu’il est peu probable que le test indique une menace majeure pour les avions de ligne parce que le piratage impliquait l’utilisation de méthodes d’attaque spécifiques sur des avions plus anciens équipés de systèmes plus anciens.

Source : Anonymous News


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *