L’un des ordinateurs les plus puissants du monde se trouve à l’intérieur d’une église


Quand on parle d’installations destinées au stockage de superordinateurs scientifiques, on imagine généralement des structures de haute technologie en béton et en verre, avec une vision futuriste.

Les bâtiments adaptés à l’hébergement de tels appareils doivent généralement remplir certaines conditions et sont donc construits pour cette occasion.

Cependant, à Barcelone, les responsables de l’Université Polytechnique de Catalogne (UPC) ont décidé de combiner l’histoire avec l’avenir de l’informatique, créant l’un des plus beaux environnements pour son superordinateur MareNostrum.

ordinateurs puissants

Superordinateur MareNostrum 4 au Barcelona Supercomputing Center (BSC). Photo par Gemmaribasmaspoch CC BY-SA 4.0

ordinateurs puissants

Dans la chapelle. Photo par David Abián CC BY-SA 4.0

Le Barcelona Supercomputing Center qui abrite la machine est en fait une chapelle des années 1940, qui a été désacralisée dans les années 1970.

Le domaine sur lequel la chapelle a été construite était autrefois une résidence privée de la famille Girona, dont le patriarche était Manuel Girona, banquier du XIXe siècle et maire de Barcelone.

ordinateurs puissants

MareNostrum 2 – Racks réfrigérés. Photo par Vcarceler CC BY SA 3.0

Le domaine a été construit dans les années 1860 et a appartenu à la famille Girona pendant plus de 100 ans. Dans les années 70, elle devint la propriété de l’Université Polytechnique, avec la célèbre chapelle de la Torre Girona.

La chapelle a servi de salle de conférence et même d’aula magna pour les conférences de l’UPC jusqu’en 2005, lorsque l’université a décidé qu’elle serait l’emplacement idéal pour le siège du Barcelona Supercomputing Center.

ordinateurs puissants

MareNostrum 2 – Cellules réfrigérées. Photo par Vcarceler CC BY SA 3.0

Gemma Maspoch, responsable de la communication du Barcelona Supercomputing Center, a donné une interview en janvier 2019 pour Motherboard, expliquant les origines de cette idée :

“Nous avions besoin de centaines de mètres carrés sans colonnes et la capacité de supporter 44,5 tonnes de poids. À l’époque, il n’y avait pas beaucoup de place disponible à l’université et la seule salle qui répondait à nos exigences était la chapelle Torre Girona. Nous n’en avons pas douté un seul instant et nous y avons installé un superordinateur.”

ordinateurs puissants

MareNostrum – Entrée. Photo par Vcarceler CC BY SA 3.0

Des ajustements ont été faits afin de renforcer le sol autour de la chapelle, car il devait supporter le poids du matériel et de la boîte de verre spécialement conçue pour contenir le MareNostrum et aider à le refroidir.

Quant à l’extérieur de l’église, ses éléments les plus reconnaissables n’ont pas été touchés. La Torre Girona possède encore ses piliers d’origine, la galerie voûtée et les vitraux. D’autre part, l’infrastructure intérieure a été redessinée pour pouvoir accueillir une boîte de verre de 120 mètres carrés (soit un peu moins de la moitié d’un terrain de basketball) dans laquelle le MareNostrum est entreposé.

ordinateurs puissants

Aire d’observation. Photo par David Abián CC BY-SA 4.0

Alors que la vue seule laisse les gens époustouflés, la capacité opérationnelle de MareNostrum est encore plus surprenante pour les programmeurs et les scientifiques qui travaillent avec.

En 2005, lorsqu’il a été mis en ligne pour la première fois, le superordinateur était capable de calculer entre 42,35 et 63,8 billions d’opérations par seconde. Depuis 2017, ses performances ont été améliorées jusqu’à 11 mille milliards d’opérations par seconde.

ordinateurs puissants

MareNostrum 2 – Vue d’en bas à travers le sol en verre sur les racks CPU. Photo par Vcarceler CC BY SA 3.0

Le MareNostrum actuel est la quatrième incarnation du superordinateur, qui s’étend sur 48 racks de serveurs et est considéré comme le 25e ordinateur le plus puissant au monde.

Traduit par “Notre Mer”, MareNostrum fait référence au nom romain de la Méditerranée, ajoutant une nouvelle couche de signification historique au projet, remontant dans le temps afin d’envisager une continuité dans la recherche scientifique depuis l’époque de la Rome Antique jusqu’à nos jours.

ordinateurs puissants

À l’intérieur de la chapelle Torre Girona. David Abián CC BY-SA 4.0

Bien qu’il soit doté d’équipements d’une valeur de 40 millions de dollars, le Barcelona Supercomputing Center permet aux chercheurs d’utiliser gratuitement le MareNostrum dans leurs études.

Depuis sa création en 2005, le superordinateur de l’UPC a participé à des recherches dans divers domaines, dont l’astrophysique, la modélisation climatique et la recherche génomique, et est reconnu pour ses résultats remarquables.

ordinateurs puissants

Mateo Valero avec le superordinateur MareNostrum du Barcelona Supercomputing Center en 2013. Photo par Barcelona Supercomputing Center CC BY-SA 4.0

Par exemple, en 2012, des chercheurs affectés à MareNostrum ont mené une étude qui a permis de simuler la structure de l’ADN en triple hélice sous vide.

Ce projet novateur a permis de mieux comprendre l’utilisation de l’antigénothérapie, qui constitue actuellement une approche avant-gardiste d’une maladie en interrompant l’activité dans les gènes concernés.

Bien que l’esthétique n’ait jamais été une priorité absolue pour l’UPC, le Barcelona Supercomputing Center a reçu le prix du plus beau centre informatique du monde, en janvier 2018. Le concours est organisé chaque année par Datacenter Dynamics (DCD), un éditeur de médias informatiques de renom basé à Londres.

Lire aussi : IBM vient de dévoiler le premier ordinateur quantique commercial

Source : The Vintage News – Traduit par Anguille sous roche – Image d’en-tête : IBM Research / Barcelona Supercomputing Center – National Supercomputing Center (BSC-CNS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *