Le président Vénézuélien Maduro presque assassiné par un drone

Maduro

Oui, vous avez bien lu le titre de cet article : le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a été victime d’une tentative d’assassinat dans son pays samedi, alors qu’il récitait un discours. C’est dans la capitale, Caracas, qu’il s’était rendu pour fêter les 81 ans de la Garde Nationale Vénézuélienne, une des cinq composantes majeures de l’armée de la république fédérale sud-américaine.

Durant son allocution, alors qu’il se tenait sur une estrade aux côtés d’autres dignitaires militaires et de sa femme, un drone -transportant probablement une charge détonnante- aurait ainsi explosé juste au-dessus d’eux. Dans une vidéo officielle, celle de la retransmission en direct à la télévision, on entend en effet un grand bruit sourd, avant de voir tout le cortège s’enfuir dans la direction opposée.

Cette situation est sans précédent dans l’histoire des drones, et pourrait inciter Maduro à s’équiper de matériel de défense anti-drone. Mais que s’est-il réellement passé ? Et bien, la première chose remarquable dans cette affaire, c’est tout simplement qu’aucun des membres de l’équipe du président ne lève les yeux vers le ciel avant la détonation. Étonnant, quand on sait à quel point les drones sont bruyants, surtout lorsqu’ils sont suffisamment puissants pour transporter un colis. Pourtant, personne ne semble avoir remarqué sa présence avant l’explosion.

Suite à la tentative d’assassinat présumée, le flux en direct de la télévision du Venezuela a été coupé. Le ministre de la Communication du pays, Jorge Rodriguez, a quant à lui affirmé que le président est « complètement indemne » et qu’il s’agit bien d’un « attentat contre [sa] personne ». Selon de nombreuses sources, le gouvernement du Venezuela accuse directement la Colombie d’avoir commandité cette tentative d’assassinat. Une nouvelle à prendre toutefois avec des pincettes, quand on sait à quel point la diabolisation des drones est utilisée -sous couvert de sécurité- pour restreindre un maximum leur accès au grand public, de plus en plus friand de ce genre de loisir.

Il est aussi à noter que, selon certains médias, plusieurs drones seraient à l’origine de l’événement. De même, un groupe totalement indépendant aurait revendiqué l’attaque sur les réseaux sociaux.

Source : Presse-citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *