Australie : De la nourriture larguée par hélicoptère pour sauver les animaux de la famine


Surnommés “Opération Rock Wallaby”, des hélicoptères ont déchargé des centaines de milliers de légumes pour les animaux.

Il a plu des carottes et des patates douces en Nouvelle-Galles du Sud (NSW), en Australie. Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud a décidé de lancer l’Opération Rock Wallaby pour tenter de sauver sa population de rock-wallaby à queue en brosse, déjà en déclin.

Les feux de brousse ravageurs en Australie ont déjà détruit des hectares et des hectares de terre. Les animaux qui ont réussi à survivre aux incendies sont maintenant coincés sans nourriture.

Des centaines de milliers de légumes sont jetés sur les zones touchées par les incendies afin de sauver les espèces menacées.

Efforts de rétablissement de la faune après un incendie en Australie

Les nouvelles dévastatrices des feux de brousse australiens font la une de nos journaux depuis des semaines. Maintenant que certains incendies s’atténuent lentement, les efforts de rétablissement après les incendies sont en cours.

L’un de ces efforts est l'”Opération Rock Wallaby” en Nouvelle-Galles du Sud.

Des avions sont utilisés pour larguer des légumes afin de nourrir des milliers d’animaux sauvages affamés, coincés au milieu de la terre aride et brûlée. Selon le Fonds mondial pour la nature, 1,25 milliards d’animaux sont morts directement ou indirectement à cause des incendies.

Un animal en particulier est le wallaby des rochers à queue, une espèce de marsupial en voie de disparition, qui était déjà jugé en péril avant que les incendies ne frappent.

Le ministre d’État à l’Environnement, Matt Kean, a déclaré que certains de ces animaux avaient réussi à fuir les incendies, mais qu’ils avaient été laissés sans nourriture. Jusqu’à présent, environ 2 000 kg de légumes frais ont été largués sur les zones touchées.

Kean a également expliqué que le largage de la nourriture pour les wallabies était l’une des stratégies clé utilisées pour aider à la survie et au rétablissement de l’espèce.

“Les évaluations initiales des feux indiquent que l’habitat de plusieurs importantes populations de wallaby des rochers à queue a été brûlé lors des récents feux de brousse. Les wallabies survivent généralement au feu lui-même, mais sont ensuite laissés en plan avec une nourriture naturelle limitée alors que le feu détruit la végétation autour de leur habitat rocheux”, a déclaré M. Kean.

“Les wallabies étaient déjà stressés par la sécheresse actuelle, ce qui rendait leur survie difficile sans aide”, a-t-il poursuivi.

Les largages de nourriture ne sont pas seulement un moment unique, comme l’a déclaré Kean : “À ce stade, nous prévoyons de continuer à fournir de la nourriture supplémentaire aux populations de wallabies des rochers jusqu’à ce que des ressources alimentaires naturelles suffisantes et de l’eau soient à nouveau disponibles dans le paysage, pendant la récupération après le feu.”

Malheureusement, ce ne sont pas seulement les wallabies qui ont subi des pertes importantes de population à cause des incendies. Des efforts de rétablissement sont en cours dans différentes parties de l’Australie, notamment dans des régions comme l’île Kangaroo où des dizaines de milliers de koalas ont été tués par les incendies.

Les incendies continuent de faire des ravages en Nouvelle-Galles du Sud, mais ils ne sont pas considérés comme des urgences pour le moment.

Lire aussi : La police australienne accuse des dizaines de personnes d’avoir délibérément allumé des feux de brousse

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *