Les archéologues ont découvert comment les anciens Égyptiens ont construit la grande pyramide de Gizeh

pyramide de Gizeh

Grâce à de nouvelles preuves, les archéologues croient fermement avoir découvert comment les anciens Égyptiens ont réussi à bâtir l’un des plus grands projets d’ingénierie de l’Histoire de la Terre, la construction de la Grande Pyramide de Gizeh. De nouveaux détails prouvent que les ingénieurs de l’Égypte ancienne ont érigé la Grande Pyramide en transportant 170 000 tonnes de calcaire dans les bateaux.

L’une des plus grandes énigmes de l’histoire a peut-être été résolue, car les archéologues croient avoir finalement découvert comment l’humanité a réussi à transporter les blocs de pierre massifs pendant des centaines de kilomètres pour la construction de la Grande Pyramide de Gizeh.

La Grande Pyramide de Gizeh, d’une hauteur de près de 150 mètres, était jusqu’au moyen-âge, la plus grande structure artificielle à la surface de la planète.

Maintenant, un ancien papyrus, un bateau de cérémonie et un système élaboré d’aqueduc ont aidé les experts à résoudre comment les anciens ont érigé l’un des plus grands projets d’ingénierie de tous les temps.

Des preuves archéologiques détaillées montrent que des milliers de travailleurs qualifiés ont transporté 170 000 tonnes de calcaire le long du Nil dans des bateaux en bois spécialement conçus pour cette tâche et reliés par des cordes à travers un système de canal spécialement construit dans un port intérieur non loin de la base de la pyramide.

pyramide de Gizeh

Un ancien papyrus récupéré par des experts du port de plaisance Wadi Al-Jarf a offert aux archéologues de nouvelles preuves du rôle joué par les bateaux antiques dans le processus de construction de la Grande Pyramide de Gizeh.

L’ancien manuscrit a été écrit par Merer, un surveillant égyptien qui était responsable d’un effectif de 40 ouvriers d’élite. Ce manuscrit ancien est le seul document connu de l’antiquité qui détaille la construction de la Grande Pyramide.

Il détaille comment les anciens ont réussi à déplacer des blocs massifs de calcaire en aval de Tura à Gizeh.

Merer décrit également comment ses travailleurs ont participé à la transformation du paysage, ouvrant des digues gigantesques qui ont contribué à détourner l’eau du fleuve Nil et à la renvoyer vers la pyramide à travers des canaux artificiels.

Bien qu’il soit connu depuis longtemps que les blocs de granit des chambres intérieures de la pyramide ont été extraits à Assouan, à plus de 850 kilomètres au sud de Gizeh, le calcaire de Tura obtenu à 12 kilomètres reste une énigme pour les archéologues qui ne peuvent pas s’entendre sur la façon dont ces anciens blocs de pierre ont été transportés.

pyramide de Gizeh

Un ancien papyrus qui date de 2600 av. J.-C. a récemment été découvert par les archéologues et c’est le seul compte rendu de première main de la construction de la pyramide.

Pour résoudre le mystère, l’archéologue Mark Lehner, un expert sur le sujet, a découvert la preuve d’une voie navigable perdue sous le plateau poussiéreux de Gizeh, a rapporté le DailyMail dimanche dernier. «Nous avons souligné le bassin du canal primaire qui, selon nous, était la zone de livraison centrale au pied du plateau de Gizeh”, a-t-il déclaré.

Les nouvelles découvertes, qui ne permettent toujours pas d’expliquer comment les blocs de pierre supermassifs ont été empilés avec une telle précision pour former la pyramide, ont été révélées dans un documentaire appelé la Grande Pyramide égyptienne : la nouvelle évidence qui présente également des détails concernant un bateau de cérémonie conçu spécifiquement pour le pharaon Khufu afin de diriger dans l’au-delà.

Source : Ancient Code

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *