Un gigantesque sinkhole en Chine a conduit à la découverte d’une merveille géologique de «classe mondiale»

Une expédition pour explorer un gouffre géant dans la forêt de Guangxi, en Chine, a abouti à la découverte d’un formidable complexe de salles souterraines.

Avec 6,7 millions de mètres cubes, le volume de la grotte est d’une rare ampleur, ce qui en fait une grotte de “classe mondiale”, selon les experts géologiques.

L’expédition était une coentreprise entre la Chine et le Royaume-Uni, dirigée par Zhang Yuanhai de l’Institute of Karst Geology de l’Académie chinoise des sciences géologiques, et Andy Eavis, président de la British Caving Association.

Du 4 au 8 octobre, les 19 membres de l’équipe se sont abaissés dans le tiankeng – le nom chinois donné à ce type de gouffre exceptionnellement grand – en utilisant une seule corde. Une fois en bas, ils ont commencé à cartographier l’intérieur.

“Cette grotte géante a été découverte par l’expédition de Hong Kong l’année dernière, elle a donc été baptisée Hong Kong-Haiting Hall”, explique Zhang Yuanhai au site chinois Science and Technology Daily.

“Cette fois, nous avons principalement déterminé son volume et son statut de classe mondiale par un balayage tridimensionnel.”

Ils ont découvert que le sinkhole a une largeur de 100 mètres et une longueur de près de 200 mètres, avec une profondeur maximale de 118 mètres. Vers l’extrémité sud-est, la pente s’effondre en un immense complexe de grottes.

Il contient des couloirs, des salles, des cratères, des rochers effondrés, des piliers de pierre et un type de formation appelée perles de grotte – de petites pierres rondes polies par l’eau et polies et déposées dans des cavernes, où elles reposent tranquillement.

Un puits dans la grande salle des grottes se connecte à une rivière souterraine, qui alimente la rivière Panyang toute proche.

La numérisation 3D permettra également aux géologues de reconstituer l’effondrement du gigantesque sinkhole.

“Le balayage tridimensionnel a révélé que Hong Kong-Haiting Hall a conservé de nombreuses preuves de l’effondrement de l’évolution du cratère, en particulier les traces de la mécanique des roches produites après l’effondrement, qui sont clairement visibles, démontrant les caractéristiques évolutives de ce tiankeng”, a déclaré Zhang Yuanhai.

Les tiankengs sont généralement le résultat de l’effondrement d’une caverne souterraine, qui a été lentement érodée par des forces géologiques, comme l’eau.

Par exemple, le Xiaozhai Tiankeng de 626 mètres de long, ou Heavenly Pit – le plus grand sinkhole du monde – s’est formé au-dessus de la grotte calcaire de Difeng, qui avait été creusée par un puissant fleuve souterrain.

gigantesque sinkhole

Xiaozhai Tiankeng (Wikimedia Commons/Public Domain)

Il est probable que Hong Kong-Haiting Hall a été formé de la même manière.

“Ces grottes géantes sont des grottes naturelles, dont la plupart sont causées par des effondrements et sont liées à des rivières souterraines”, a déclaré Zhang Yuanhai.

Mais il a également ajouté : “La formation de toutes les grottes n’est pas un processus en une seule étape. Elles ont une histoire de plus de 2 millions d’années.”

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *