Écrire dans le sable a sauvé la vie de cet homme britannique

Un touriste britannique qui a disparu dans l’outback australien a admis qu’il avait pris la «décision la plus stupide de sa vie» après avoir été sauvé.

Geoff Keys, 63 ans, a été secouru après deux jours grâce à un énorme message SOS qu’il a écrit dans le sable dans le Jardine National Park, Queensland.

Il n’a pas eu assez de nourriture et a fini à plusieurs kilomètres de son camp initial après avoir essayé de retourner sur ses pas.

Il était allé nager dans une rivière, mais pour une raison quelconque, plutôt que de retourner en amont il a essayé de couper à travers la brousse pour rentrer.

Mais quand il a essayé de trouver son chemin du retour, il est tombé par hasard sur un autre ruisseau, selon Mirror.

Dans un ultime effort désespéré pour survivre il a écrit “AIDE 2807” avec une flèche indiquant sa position.

Mr Keys with Brad Foat who spotted him (Picture: Queensland Police)

Mr Keys avec Brad Foat qui l’a repéré (Image : Queensland Police)

Il a dit : «Il me semblait une bonne idée de tout essayer pour survivre autant que possible, donc je suis sorti de l’eau, j’ai trouvé un bâton et écrit un message dans le sable, juste au cas où un hélicoptère passerait par ici.”

“AIDE 2807 –> Aide, la date du jour et la direction que j’ai prise. Je pensais que ce serait suffisant pour qu’un hélicoptère le repère en le regardant dans le bon sens.”

Heureusement pour M. Keys, le message a été repéré par la police du Queensland en dépit de ne pas être dans la zone de recherche officiel.

(Image : Police Queensland)

(Image : Police Queensland)

Brad Foat, agent de police senior, lui a dit : «Monsieur vous avez un grand nombre de gens inquiets à la maison.»

Il a ensuite été récupéré de cet endroit isolé en emmené en sécurité.

M. Keys a ajouté: «Je me sens stupide, mais j’ai de la chance. Je suis désolé pour l’inquiétude causée à mes amis et ma famille. S’il vous plaît, croyez-moi… Je ne vais pas le refaire à nouveau.»

Source : Metro.co.uk par Richard Hartley-Parkinson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *