Un rare et mystérieux phénomène transforme en bleu de la lave en fusion

bleu-lava-gas

Ces images stupéfiantes montrent le moment où de la lave en fusion vire au bleu, dans l’un des phénomènes les plus rares du monde.

Le phénomène rare peut être trouvé dans le cratère du Kawah Ijen, sur l’île de Java en Indonésie, et a récemment été visité par le photographe britannique Reuben Wu.

Reuben a voyagé jusqu’à l’emplacement au mois de juillet, pour prendre des photos magnifiques du «Blue Fire Crater» comme il est parfois appelé.

Bien que les images peuvent apparaître montrant la lave d’une couleur bleuâtre, l’effet est en réalité causé par le gaz sulfurique.

Le gaz fait son chemin jusqu’à la surface, où il est chauffé par la coulée de lave.

Les températures à l’intérieur du cratère atteignent plus de 500°, ce qui enflamme le gaz.

Java-volcano-bleu

Le cratère Blue Fire est connu par les habitants de l’île de Java

Le gaz s’enflamme et brûle dans une couleur bleue, ce qui donne l’impression qu’il se forme un liquide bleu, circulant sur la surface de la lave.

Ruben, de Liverpool, a déclaré : “La vue était assez impressionnante et j’étais en même temps très proche des fumerolles. Cela signifiait que je me trouvais à l’intérieur d’un épais nuage de gaz de soufre et c’était très difficile de respirer – même à travers mon appareil respiratoire – et encore moins de prendre une photo.”

Ce phénomène peut être mieux observé dans l’obscurité, pendant la journée il a l’aspect d’un liquide rougeâtre.

Reuben a pris connaissance de l’emplacement en 2009 lors d’un voyage de recherche à Jakarta, mais il n’a pas visité le cratère à proximité du mont Bromo jusqu’à cette année.

L’homme vif de 40 ans, qui vit à Chicago, Illinois, Etats-Unis, a visité le cratère au coucher du soleil après une  randonnée de deux heures et a documenté les zones environnantes imprenables.

Il a ajouté : “Je voulais montrer non seulement l’apparence du feu bleu, mais aussi l’environnement qui existe à l’intérieur. Le cratère est taché en jaune par des dépôts de soufre et le lac acide est vert clair avec le dégagement de vapeur d’eau, ce n’était donc pas seulement le soufre fondu que je voulais photographier, mais l’ensemble de la scène des forces très étranges de la nature. La chose la plus étonnante est que le feu est vraiment bleu – je n’ai pas changé la couleur.”

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *