Le plus grand projet d’énergie solaire au monde commence à fonctionner aux Émirats arabes unis


Le petit état pétrolier sera-t-il bientôt alimenté par l’énergie solaire ?

  • Les Émirats arabes unis ont le vent en poupe : ils viennent d’ouvrir le plus grand parc solaire au monde.
  • Ce n’est qu’une des nombreuses grandes centrales électriques qu’ils ont ouvertes récemment.
  • Alors que le pays est encore fortement dépendant du pétrole, les nouvelles centrales solaires pourraient changer la donne.

Vous avez peut-être entendu dire que les Émirats arabes unis construisent une centrale solaire thermodynamique à concentration qui gardera les lumières allumées après le coucher du Soleil. Bien que cela puisse être assez impressionnant en soi, ce n’est pas la seule installation solaire qu’ils possèdent. En fait, ils viennent tout juste d’inaugurer cette semaine la plus grande centrale solaire conventionnelle au monde.

Que la lumière du Soleil brille !

Noor Abu Dhabi est la nouvelle plus grande centrale solaire individuelle au monde. Construite au coût de près de 900 M$, l’usine contient 3,2 millions de panneaux solaires. Elle produira 1,17 gigawatts d’électricité, soit assez pour répondre aux besoins de 90 000 personnes et réduire leurs émissions annuelles de carbone de 1 000 000 de tonnes métriques. C’est l’équivalent de retirer 200 000 voitures des routes.

Cependant, elle ne produira pas assez d’électricité pour faire remonter une DeLorean dans le temps.

Comment les autres opérations se comparent-elles ?

Alors que Noor Abu Dhabi est le plus grand site solaire du monde, d’autres s’en approchent. Shakti Sthala, en Inde, produit 2 gigawatts d’électricité et Longyangxia Dam Solar Park en Chine possède quatre millions de panneaux solaires produisant 850 mégawatts. À titre de comparaison, la plus grande installation aux États-Unis est Solar Star, qui produit 569 mégawatts d’électricité.

Les Émirats arabes unis feraient mieux de se méfier, car l’Arabie saoudite travaille sur un parc solaire à l’extérieur de La Mecque qui produira 2,6 gigawatts d’électricité quand il sera terminé.

Est-ce que cela signifie que les Émirats arabes unis passent au vert ?

En quelque sorte.

L’année dernière, ils ont ouvert le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum et investissent des milliards et des milliards de dollars dans l’énergie solaire depuis un certain temps déjà. Le plan, selon le vice-président des Émirats arabes unis, Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, est de “concilier nos besoins économiques et nos objectifs environnementaux”.

Selon le directeur de l’Emirates Water and Electric Company, Mohammad Hassan Al Suwaidi, cette centrale solaire fait partie d’un programme ambitieux de nettoyage de leurs sources d’énergie :

“L’achèvement de ce projet marque une étape importante dans la stratégie énergétique des Émirats arabes unis pour 2050, lancée en 2017, qui vise à porter la part des énergies propres dans le bouquet énergétique total à 50 % d’ici 2050 tout en réduisant de 70 % l’empreinte carbone de la production électrique.”

Cependant, ils sont toujours très dépendants des combustibles fossiles et prennent des mesures pour maintenir le prix du pétrole là où ils le veulent afin que leur économie ne s’effondre pas.

Ce nouveau parc solaire est un pas dans la bonne direction, mais ce n’est encore qu’un pas.

Au fur et à mesure que les nations du monde prennent conscience des problèmes que les combustibles fossiles peuvent causer, elles se tournent de plus en plus vers les énergies renouvelables. Bien que les Émirats arabes unis ne soient pas sur le point d’arrêter de vendre du pétrole de sitôt, ils ont fait un pas audacieux vers un avenir plus vert avec cette centrale solaire. Le pays sera-t-il un jour connu pour l’énergie solaire plutôt que pour le pétrole ? Seul l’avenir le dira.

Lire aussi : Une raffinerie solaire transforme la lumière et l’air en combustible liquide

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *