Mise à jour sur le plus grand sinkhole de la Nouvelle-Zélande

plus grand sinkhole

Ce que l’on pense être le plus grand sinkhole connu en Nouvelle-Zélande s’est ouvert sur une ferme de l’île du Nord du pays plus tôt cette année, révélant un gigantesque vide caverneux que l’on estime avoir mis des décennies ou même un siècle à se creuser.

En mai 2018, le sinkhole, situé à environ 15 kilomètres au sud-est de la ville de Rotorua, dans une région appelée Earthquake Flat, mesurait jusqu’à deux terrains de football et plonge à une profondeur qui avalerait un bâtiment de six étages.

“Le plus grand que j’ai vu avant faisait environ un tiers de la taille de celui-ci, donc c’est vraiment énorme”, a confié à l’époque le volcanologue Brad Scott de la firme de géosciences Kiwi GNS Science.

plus grand sinkhole

(RNZ/YouTube)

Un assistant agricole est tombé sur le sinkhole pour la première fois au début du mois de mai, avant le lever du Soleil, évitant de justesse de monter sur sa motocyclette pour ramasser les vaches à traire tôt le matin.

Ce n’est que plus tard dans la journée, lorsque la visibilité s’est améliorée, que l’ampleur du gouffre béant est devenue évidente.

“Ce n’est qu’en descendant à la lumière du jour que j’ai vu à quel point il était grand”, explique Colin Tremain, directeur de la ferme.

“On gardera le bétail à l’écart, même si les animaux ne sont pas stupides, ils ne vont pas marcher dans un trou, ils peuvent repérer le danger.”

Selon Scott, le gouffre aurait pu se former pendant une centaine d’années, après des décennies de pluies qui ont lentement érodé les fondations en calcaire de la ferme.

Après une période de pluies intenses à la fin du mois d’avril qui a duré environ une semaine, la dernière résistance du rocher a cédé, s’ouvrant pour révéler ce ravin dentelé de 200 mètres de long qui ressemble à celui du film 2012.

La profondeur de 20 mètres du trou n’est pas seulement vertigineuse. Elle offre également aux géologues une coupe scientifique fascinante qui montre l’accumulation graduelle et la stratification des roches, des sédiments et du sol sur des échelles de temps d’une longueur inimaginable.

“Ce que je vois au fond de ce trou, c’est le gisement volcanique vieux de 60 000 ans qui est sorti de ce cratère”, a dit Scott à TVNZ.

“Ensuite, il y a une pile d’environ 10 à 12 mètres de sédiments provenant des lacs qui se sont formés dans ce cratère. Les trois premiers mètres sont des cendres volcaniques.”

plus grand sinkhole

(RNZ/YouTube)

Ce qui rend ce gouffre beaucoup plus grand que ceux qui l’ont précédé en Nouvelle-Zélande, c’est la pluie record qui l’a provoqué – presque 170mm de pluie en 38 heures.

Grâce à ce déluge décisif, les volcanologues et les scientifiques spécialistes des glissements de terrain seront occupés au cours des prochaines semaines à inspecter le gouffre et à voir ce qu’ils peuvent en tirer.

D’autres sont heureux que ce vide géant ne les ait pas engloutis – comme l’assistant agricole Gabriel Lafalla, qui a évité de justesse de se jeter dans le gouffre dans l’obscurité avant l’aube.

“J’aurais pu mourir”, a-t-il dit à Stuff.

“J’ai fait le signe de la croix et je me suis dit : Je suis vivant.”

Lire aussi : Un gigantesque sinkhole en Chine a conduit à la découverte d’une merveille géologique de «classe mondiale»

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *